RMC

Les jeunes de moins en moins laïcs? "Leur seule religion c'est TikTok, Facebook et leur iPhone"

Pour Didier Giraud et Etienne Liébig, il ne faut pas s'inquiéter de voir la laïcité reculer chez les plus jeunes, de plus en plus favorables à un laïcité à l'américaine.

La laïcité recule chez les plus jeunes. Plus d'un lycéen sur deux (52 %) se dit aujourd’hui favorable au port de signes religieux dans les lycées publics, deux fois plus que parmi l'ensemble de la population (25 %), selon un sondage Ifop réalisé pour le magazine de la Licra, "Droit de vivre". Les plus jeunes seraient favorables à une laïcité "à l'américaine", où arborer des signes religieux n'est pas proscrit.

Faut-il pour autant s'inquiéter de ce recul de laïcité ? Non, estiment Didier Giraud et Etienne Liébig sur le plateau des "Grandes Gueules", mais pour des raisons bien différentes.

>> A LIRE AUSSI - La laïcité à la française: un modèle dépassé pour les jeunes? Le débat des "Grandes Gueules"

"En interdisant des signes religieux, on attache de l’importance à ces signes"

"Je n’ai pas de doctorat en théologie mais en tant que père de famille j’ai l’impression que leur seule religion aux jeunes c'est TikTok, Facebook et leur iPhone. La religion les dépasse complètement", croit savoir Didier Giraud l’agriculteur. "Peut-être bien sûr qu’il y a des nuances, mais je regarde mon fils en terminale, il n’attache par exemple aucune importance à la religion".

Mais pour Etienne Liébig, les signes religieux ne sont pas un problème : "En interdisant des signes religieux, on attache de l’importance à ces signes. J’ai toujours été très gêné parce que les gens qui sont passés à l’acte, les terroristes étaient des gens plutôt discrets. La religion dangereuse ne s’exprime pas toujours pas des signes extérieurs de religion".

>> A LIRE AUSSI - "Je laisse les gens le faire avant moi pour voir ce que ça donne": témoignages de soignants très réticents face au vaccin AstraZeneca

G.D.