RMC

Mélina Boughedir, condamnée en Irak: "Elle n'est plus Française, elle est jihadiste"

Ce lundi chez les GG, Gilles-William Goldnadel a estimé juste que Mélina Boughedir reste en Irak purger la peine pour laquelle elle a été condamnée. Cette Française a été condamnée dimanche à 20 ans de prison par la Cour criminelle de Bagdad.

Après une audience qui a duré moins d'une heure, la Française Mélina Boughedir a été condamnée à 20 ans de prison par la Cour criminelle de Badgdad ce dimanche, pour avoir rejoint le groupe Etat islamique (EI).

Faut-il demander à ce qu'elle soit rapatriée en France? Non, pour la GG Gilles-William Goldnadel: "Je n'ai absolument aucun état d'âme. Je suis comme Sonia Mabrouk, pour moi, ça n'est plus une Française, c'est une jihadiste. Et l'insistance à se soucier de cette compatriote me paraît excessive. Je ne suis pas dans la colère, je suis dans la raison. Il se trouve que sur le plan des principes elle a fait son choix, c'est un choix radical".

"Il ne faut pas être sexiste sous prétexte que ce serait une femme"

Selon lui, le fait qu'elle soit une femme n'atténue pas ses actes: "Il ne faut pas être sexiste sous prétexte que ce serait une femme et qu'elle aurait des enfants. Chacun devrait savoir que les femmes en Irak se sont conduites de manière aussi impitoyable que les hommes, raison pour laquelle je suis assez peu accessible à la pitié. On sait déjà sur le plan de la sécurité que dans les deux ans qui viennent 115 jihadistes vont sortir des prisons françaises, vous pensez qu'il y a pénurie de jihadistes en France? S'il n'y a pas pénurie, alors même que le droit ne l'impose pas, je ne vois pas pourquoi on ferait des pieds et des mains pour les faire revenir".

Une autre jihadiste française, Djamila Boutoutaou, a été condamnée le 17 avril à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe EI par la Cour pénale centrale de Bagdad, devant laquelle elle a plaidé avoir été dupée par son mari.

P.B.