RMC

"On a visité ma maison quatre fois, les affaires ont toutes été classées sans suite": un cambriolage sur 10 résolu en France

Face aux affaires qui s'accumulent et aux profils parfois très compliqués à cerner des auteurs de cambriolages, le nombre de vols non-élucidés est très important.

C’est un chiffre qui peut sembler étonnant voire inquiétant. Sur 10 cambriolages, neuf ne seraient pas élucidés par les services de police. Seulement 10% d’affaires élucidé, cela semble famélique notamment si on en croit un rapport de la Cour des comptes, que le nombre de policiers ne cessent d’augmenter.

>> A LIRE AUSSI - "On élucide 10% des cambriolages et on se satisfaisait de ça": plus de policiers, mais moins d'enquêtes résolues, la police est-elle inefficace?

Pourtant, cela n’étonne pas vraiment Pierre fonctionnaire de police dans la région parisienne. Ce vendredi dans les Grandes Gueules, il assure qu’ils ne sont pas assez nombreux pour traiter et résoudre toutes les affaires qui se présente.

“On peut avoir des fois jusqu’à trois cambriolages par jour. Vous imaginez bien que dans les bureaux, on n’a pas 50 fonctionnaires pour traiter chaque dossier. Donc ceux-ci s'accumulent, le temps de faire des enquêtes ce n’est pas évident parce qu’après, il y a aussi le traitement des empreintes. Moi, c’est mon travail de relever les empreintes pour avoir des chances de retrouver les individus. Mais des fois, ils ne sont pas connus. Souvent, ce sont des réseaux venus des pays de l’Est qui viennent puis qui s’en vont”, explique-t-il.

Une baisse des cambriolages en 2020

Reste que pour ceux qui subissent ces cambriolages, le traumatisme est souvent assez long. C’est notamment le cas d'Yves. Lui s’est fait cambrioler à quatre reprises différentes. Mais ce qui a été le plus dur selon lui, c’est à chaque fois voire l’enquête classée sans suite.

“Les gendarmes ont fait des relevés ADN et puis quelques mois après, j’ai reçu un courrier disant que ça n’avait rien donné. Toutes les affaires ont été classées sans suite. C’est sans doute très très difficile, je n’en veux pas forcément aux gendarmes, mais ce n’est pas très agréable. Maintenant, mes deux maisons ont une alarme avec télésurveillance", détaille-t-il.

Selon des chiffres du ministère de l’Intérieur, le nombre de cambriolages en France a fortement baissé en 2020, sans doute les effets des nombreux confinements. Les régions globalement les plus touchées sont l’Île-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec respectivement 7,1 et 6,4 cambriolages pour 1000 logements. 

Guillaume Descours