RMC

"Un index introduit dans le rectum": Michel Onfray interprète la photo doigt d'honneur d'Emmanuel Macron

Michel Onfray était l’invité du "Grand Oral" des Grandes Gueules ce lundi 8 octobre. Le philosophe est revenu sur la lettre qu’il a adressé à Emmanuel Macron, dont les propos ont été jugés homophobes.

Cette lettre n’est qu’un commentaire écrit "sur le mode ironique et humoristique". Michel Onfray a nié dans Les Grandes Gueules toute homophobie dans sa lettre polémique adressée à Emmanuel Macron en réaction à la photo du Président aux côtés d'un habitant de Saint-Martin faisant un doigt d'honneur.

"Mon Chéri, je me permets en effet cette familiarité, mon cher Manu, car des photos t’ont récemment montré partout sur la toile aux Antilles enlaçant un beau black, bodybuildé en prison et luisant de sueur tropicale, ce qui semblait te ravir jusqu'au plus profond – si tu me permets l’expression…", peut-on lire dans le texte écrit par le philosophe. 

Michel Onfray ajoute ensuite: "Le doigt, on voit bien à qui il appartient, le cul, on se tâte si je peux dire. Est-ce le tien personnellement? Auquel cas c'est ton affaire, mais n'en fais pas un étalage public". 

"Un travail philosophique qui consiste à dire simplement qu’un Président ne devrait pas faire ça"

Des propos jugés choquant et qui ont poussé France Télévision à décommander Michel Onfray, invité ce lundi dans "Le Magazine de la santé". Pourtant pour lui, ce style d’écriture fait simplement écho au doigt d’honneur qu’il juge inapproprié.

"C’est un commentaire sur un doigt d’honneur. Tout le monde trouve que mon commentaire est grossier mais personne ne trouve que le doigt d’honneur pose problème. Je fais un travail philosophique qui consiste à dire simplement qu’un Président ne devrait pas faire ça".

"C’est Emmanuel Macron qui consent à un geste sexuel et moi, je commente"

Un geste, qui pour Michel Onfray, sous-entend une pratique sexuelle: "Je prends un objet, là le doigt d’honneur. On me dit, vous filez la métaphore scatologique mais moi je réponds, vous n’avez pas compris que le doigt d’honneur est un index introduit dans le rectum. C’est quand même très explicitement ça un doigt d’honneur. On me dit donc que c’est moi qui sexualise un objet sexuel or je dis qu’en acceptant cette photo et en tolérant qu’elle circule, il fait savoir qu’il avalise ce geste sexuel. C’est donc lui qui consent à un geste sexuel et moi, je commente".

Les Grandes Gueules (avec C.P.)