RMC

Vers la fin des vols intérieurs en France? "Une nécessité de prendre soin de la planète"

Un texte proposé par François Ruffin propose d'interdire les trajets en avion nationaux sur les voyages faisables en train.

Haro sur les trajets en avion jugés trop polluants. L'Insoumis François Ruffin a présenté un texte dans le cadre des amendements apportés à la Loi mobilité proposant d'interdire les vols intérieurs pour lesquels le même trajet est réalisable en train en 5 heures. 72 vols quotidiens seraient ainsi supprimés au profil du rail.

Une proposition défendue ce lundi chez les GG par Sébastien Jumel, député PCF:

"Ça part d'un constat: la France construit son aménagement du territoire sur les métropoles oubliant l'ensemble des villes moyennes et des territoires ruraux. La manière dont les transports aériens sont traités en matière de fiscalité notamment constituent une injustice climatique. Un aller-retour Paris-Marseille en avion consomme 60 fois plus de CO2 qu'un trajet en train".

"Une politique pour le plus grand nombre"

Le député explique aussi avoir voulu alerter sur la disparition des petites lignes de train: "Quand j'ai signé cette proposition de loi, c'était pour attirer l'attention sur la fragilisation des petites lignes qui irriguent nos territoires (…) Je réfléchis à une politique pour le plus grand nombre avec la nécessité de prendre soin de la planète".

Cette démarche politique s'inscrit dans un contexte général de remise en cause de l'avion comme mode de transport. Pourtant, son trafic à l'échelle mondiale n'a cessé de croître en 2018. Et selon l’International Air Transport Association, il pourrait continuer d'augmenter de 6% à 8% chaque année.

Paulina Benavente