RMC

Wallerand de Saint-Just insiste sur la situation financière "catastrophique" du RN

Le trésorier du Rassemblement national s'est de nouveau alarmé de la situation "catastrophique" des finances du RN ce lundi après la saisie à titre conservatoire de deux millions d'euros d'aides publiques sur lesquelles le parti comptait.

Le Rassemblement national est-il vraiment à deux doigts de mettre la clé sous la porte ? Le trésorier du parti de Marine Le Pen, Wallerand de Saint-Just, l'a de nouveau répété ce lundi sur RMC. Invité du Grand Oral des Grandes Gueules, le conseiller régional d'Île-de-France a confirmé que la situation financière est très précaire. 

Le Rassemblement national saura le 26 septembre si la justice confirme ou non la saisie de ses 2 millions d'euros d'aides publiques, ordonnée dans l'enquête sur des emplois présumés fictifs d'assistants d'eurodéputés. Wallerand de Saint-Just assure qu'il subit même physiquement la pression de cette épée de Damoclès qui fait trembler le parti d'extrême droite.

"Je ne dors pas très bien la nuit"

"Cette saisie est arrivée à un moment absolument dramatique. Au point de vue trésorerie, j'ai des soucis considérables. Une entreprise, une association peut se casser la figure pour une question de trésorerie. Fin septembre, je peux ne plus avoir d'argent pour payer mes salaires. Quand vous ne pouvez payer vos salaire vous devez déposer votre bilan. (...) C'est pour ça que je suis au mois d'août à Paris, et que je ne dors pas très bien pendant les nuits. C'est une question de survie."

Wallerand de Saint-Just en veut donc aux magistrats qui ont ordonné cette saisie réalisée à titre conservatoire, et vise l'affiliation au syndicat de la magistrature de l'une des deux juges comme étant la raison pour laquelle une décision "politique" a été rendue. 

"On sait que lorsque l'on va devant eux on a tout à craindre"

"Le nombre d'instructions qui se résolvent par un non-lieu ou une relaxe est tout à fait considérable. Si le procès aura lieu un jour, ce sera dans 5 ans 8 ans ou 10 ans. Et on le temps de mourir dix fois d'ici là. C'est donc totalement scandaleux comme façon de faire. Comment est-ce possible que des magistrats agissent ainsi ? A l'égard de qui que ce soit d'ailleurs, d'une entreprise ou d'une association. Quand je sais que l'un des deux magistrats appartient au syndicat de la magistrature... Elle a dit que sur le plan judiciaire elle serait toujours là pour attendre Marine Le Pen et les gens du FN au tournant. On sait que lorsque l'on va devant eux on a tout à craindre."

Si la situation est difficile, il estime que ce n'est pas encore insurmontable. "Ce n'est pas cuit, on va se battre jusqu'au bout."

J.A. avec les GG