RMC

Affaire Penelope Fillon: "il aurait pu proposer de rembourser les sommes, ça aurait été une bonne réaction"

François Fillon est dans la tourmente depuis mercredi et les révélations du Canard Enchaîné sur un emploi fictif présumé de sa femme Penelope. Mais il aurait pu adopter un système de défense plus efficace, indique Philippe Moreau-Chevrolet dans Radio Brunet.

François Fillon aurait-il pu mieux se défendre? C’est l’avis de Philippe Moreau-Chevrolet, président de MCBG Conseil et spécialiste de la communication politique. Invité de Radio Brunet jeudi, il estime que le candidat à la présidence de la République aurait pu mieux adapter sa défense. "Ce qu’on recommande dans ces cas-là, c’est de commencer par essayer de parler un langage audible, un langage de vérité. Il a commencé par le faire, d’une certaine façon, en disant ou en faisant dire à ses proches que c’était une pratique courante à l’Assemblée. Et c’est vrai qu’il y a 10% des élus qui emploient des membres de leur famille dans leur staff. On peut juger que ce n’est pas bien moralement, mais c’est légal en tout cas. Il aurait pu dire ‘je fais partie de ces élus-là’. Il aurait pu ajouter ‘c’est vrai que ce n’est pas bien, ce sont des pratiques que je ne reproduirai plus, je le regrette’. Et peut-être qu’il aurait pu ajouter ‘je vais rembourser les sommes’. Ça, cela aurait été une bonne réaction. Il a choisi au contraire d’attaquer sur la misogynie supposée du Canard Enchaîné, en se victimisant. C’est du Sakrozy, ce n’est pas forcément en cohérence avec son image".

Radio Brunet (avec AM)