RMC

2,10 euros le litre: pourquoi les prix des carburants augmentent encore

Les prix des carburants ont de nouveau augmenté la semaine dernière, malgré la ristourne mise en place par le gouvernement.

La semaine dernière, les prix des principaux carburants ont de nouveau augmenté, pour approcher les 2,10 euros le litre. 2,07 euros pour le gazole, qui n’est plus qu'à 2 centimes en-dessous du super SP95. C’est du jamais-vu pour les deux carburants les plus vendus en France.

Et ces prix seraient de 15 à 18 centimes plus élevés sans la ristourne gouvernementale. Pourquoi une telle hausse ? D’abord, parce que les prix du pétrole ont été propulsés à 120 dollars par l’embargo annoncé par l’Union européenne sur le pétrole russe, mi-mai.

Il y a aussi des raisons spécifiques à chaque carburant. La hausse du sans-plomb est notamment due à une demande mondiale forte, car c'est le carburant le plus consommé aux Etats-Unis. Le gazole est un carburant qui, avec l’embargo russe, est le plus compliqué à compenser. En effet, 54% du diesel européen vient de Russie et c'est compliqué d’en trouver d’aussi bonne qualité.

Des aides à venir à la rentrée

D’ici la fin août, les carburants auront encore pris 15 à 18 centimes en plus sur le litre, c’est une certitude. D'ici là, le pétrole peut-il retomber ? C’est possible, mais pour effacer la suppression des 15-18 centimes, il faudrait que pétrole revienne au niveau de mai, c’est-à-dire 100 dollars le baril. En revanche, une baisse des marges de raffinage est très peu probable.

Le gouvernement prévoit un dispositif de soutien spécifique pour les “gros rouleurs” à la rentrée, pour ceux qui font 100 à 150 km pour se rendre à leur travail, ou dans le cadre de leur travail. Exit le chèque alimentation, place à un chèque inflation. Un montant sera versé en une fois aux ménages modestes en fonction du nombre d'enfants directement sur le compte en banque.

Ça devrait ressembler à l'aide d'urgence accordée en 2020 pendant Covid, qui était de 150 euros par foyer modeste plus 100 euros par enfant de moins de 20 ans.

Emmanuel Lechypre