RMC

Danone veut réduire les émissions de méthane des vaches

Les émissions de méthane des vaches doivent être réduites de 30% par Danone, qui veut atténuer son empreinte carbone.

Danone vient d’annoncer qu'il comptait réduire de 30%, d’ici à 2030, ses émissions de méthane liées à l'élevage des vaches qui fournissent ses usines en lait frais, par rapport au niveau de 2020.

Parmi les leviers d’action: le recours à des races de vaches moins émettrices, l’optimisation des régimes alimentaires (additifs à base d’algues par exemple), maintien prolongé en production des vaches, captation des émissions de méthane émis par les vaches (dispositifs accrochés à des licols autour du museau des vaches), mais aussi du fumier à valoriser en biogaz...

Améliorer le rendement laitier de chaque vache permet de réduire, à production égale, le nombre d'animaux présents sur une exploitation, et donc les émissions.

Les vaches expulsent du gaz en éructant

Le bilan environnemental de l'élevage bovin est alourdi par le processus de digestion des vaches qui expulsent, en éructant et non à cause de flatulences, du méthane. Le même que le gaz de ville, dont le pouvoir réchauffant est bien supérieur au dioxyde de carbone.

Quels sont les produits concernés? L'objectif de Danone couvre le lait frais, acheté directement auprès de 58.000 exploitations laitières dans 20 pays, qui représente 70% de ses émissions de méthane. Il ne s'étend pas au lait en poudre des préparations pour bébé, obtenu via des intermédiaires.

Chez Danone, une large partie de l'empreinte carbone vient des usines, du transport, des autres matières premières et en particulier du plastique des pots de yaourt, pour lequel le groupe vient d'être assigné en justice par des ONG au nom du devoir de vigilance environnementale. Mais le lait est le premier poste. Les émissions de méthane pèsent pour un quart du bilan carbone du groupe et sont donc incontournables.

Le groupe fait valoir qu'il est le "premier groupe alimentaire à se fixer un objectif spécifique de réduction" de ces émissions, même si Nestlé et d'autres ont aussi des engagements méthane. Danone dit avoir réduit "d'environ 14%" ses émissions de méthane entre 2018 et 2020.

Emmanuel Lechypre