RMC

Grande distribution: plusieurs groupes épinglés pour leur obligation de payer en carte bleue

La Banque de France a rappelé à l'ordre plusieurs groupes de la grande distribution, mercredi, leur rappellant qu'ils étaient obligés d'accepter les paiements en espèces: c'est le cas notamment de Carrefour et Casino. Les billets et les pièces représentent toujours 59 % des transactions en France, d'après la Banque centrale européenne.

Les Français sont-ils toujours si attachés aux espèces? D'après la Banque centrale européenne, les billets et les pièces représentent 59 % des transactions en France, contre 35 % pour la carte bleue.

Alors que l'avenir de l'espèce est souvent interrogé, la Banque de France a rappelé à l'ordre, mercredi, plusieurs groupes de la grande distribution qui restreignent de façon excessive la possibilité de payer en espèces.

C'est le cas notamment de Carrefour et Casino. Certains magasins ouverts le dimanche obligent les clients à se diriger vers des caisses automatiques qui ne permettent pas le paiement en pièces et billets, faute de personnel suffisant.

Il est obligatoire de pouvoir payer en espèces

La Banque de France a donc rappelé aux dirigeants de ces deux grands groupes que cette pratique était contraire à la loi.

C'est d'ailleurs son rôle: l'une de ses missions consiste à veiller à la liberté de choix de l'instrument de paiement par le consommateur.

Un commerçant n'a donc pas le droit de refuser un paiement en espèces, contrairement aux autres moyens de paiement. La seule exception: quand les billets sont faux ou très endommagés. Sauf que cela est très rare, l'année dernière, sur chaque million de billets en circulation en zone euro, seuls 12 étaient contrefaits.

Le paiement en sans-contact joue un rôle dans le déclin

S'il est obligatoire de le proposer, le paiement en espèces diminue. La crise du covid y a contribué, car d'après les gestes barrières, il ne fallait pas ou très peu avoir des contacts physiques. Il y a aussi l'augmentation du plafond pour payer en sans-contact avec la carte bleue et le paiement à travers le téléphone portable.

AB avec Emmanuel Lechypre