RMC

Grève à GRDF: 1.500 foyers privés de chauffage ou d'eau chaude

Les gaziers de GRDF sont en grève depuis plusieurs semaines. Si un accord a été signé avec la direction, il n'est pas satisfaisant pour la CGT, qui poursuit le mouvement, provoquant des perturbations chez certains clients.

1.500 foyers coupés de chauffage ou d'eau chaude à cause du mouvement social chez GRDF. Les gaziers de GRDF sont en grève depuis plusieurs semaines pour obtenir des augmentations de salaires. Leur mouvement crée de grosses perturbations et des retards dans les interventions.

Un accord sur les salaires a été signé la semaine dernière entre la direction et trois syndicats qui, ensemble, sont majoritaires (CFDT, CFE-Energie, FO). L'accord est donc valide, mais il reste insuffisant aux yeux de la CGT, parce qu'il ne reflète ni l'inflation, ni les résultats de l'entreprise. La CGT a donc appelé à poursuivre le mouvement.

Les particuliers impactés sont notamment ceux qui viennent d'emménager et qui attendent d'être raccordés au réseau de gaz. Ce sont surtout des résidents d'Île-de-France, une région où la mobilisation à l'appel de la CGT est très suivie.

Un préavis de grève prolongé?

Le syndicat est numéro un chez GRDF et son représentant Eric Gautier regrette les conséquences pour les particuliers.

“Quand l’usager est impacté, c’est toujours embêtant. Maintenant, si on en est là aujourd’hui, c’est parce que face à la direction, on a une porte complètement fermée. On se bat aussi pour retrouver des emplois pour assurer un meilleur service public au service de l’usager. Moi, j’ai eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises à la direction, la situation pourrait être réglée en quelques minutes”, indique-t-il.

De son côté, la direction estime que le mouvement est mené par une minorité de salariés et s'en tient à l'accord déjà signé. Le préavis de grève court jusqu'à la fin de la semaine prochaine, mais il pourrait être prolongé, prévient déjà la CGT.

Victor Joanin avec Guillaume Descours