RMC

Salaires: vers de fortes augmentations en 2023

Selon plusieurs études, les entreprises promettent d'importantes augmentations en 2023 pour les cadres et les non-cadres. Des revalorisations jamais-vues depuis 10 ans.

Selon le cabinet d’audit Deloitte, les entreprises promettent d’augmenter de 3,9% les rémunérations des cadres et de 4% celles des non-cadres en 2023, après 2,5% environ.

Un chiffre confirmé par une autre étude, celle du cabinet de conseil People Base CBM, qui lui annonce une hausse médiane de 4,05%. Ce sont des niveaux de revalorisation jamais vu depuis dix ans, et supérieurs de 1% à ceux qui étaient prévus cet été.

En parallèle, les entreprises prévoient également d’accorder davantage de compléments de rémunération. Ainsi, alors qu’un peu moins d’un tiers des employeurs interrogés par Deloitte (29%) ont mis en place la prime cette année, 48% comptent le faire en 2023. Dans ce cadre, les employeurs prévoient de verser 500 euros à leurs cadres et 875 euros aux autres salariés.

Pas de dispositif de rachat des RTT

"Les montants prévisionnels médians sont quant à eux aussi revus à la hausse puisqu’ils atteignent 875 euros pour les OETAM, les non-cadres, soit plus 46% par rapport au montant médian de la prime PEPA de l’an passé et 500 euros pour les Cadres, donc une stagnation par rapport au montant médian de la prime PEPA de l’an passé", poursuit-il.

Par contre, plus de la moitié des entreprises interrogées ne prévoient pas d’instaurer de dispositif de rachat de RTT, nouveau levier proposé par le gouvernement pour améliorer les rémunérations.

Emmanuel Lechypre