RMC

Les "gilets jaunes" et les syndicats unis pour ce 1er-Mai: "On est tous des citoyens en colère"

Dans des manifestations, "gilets jaunes" et syndicats ont formé un cortège commun. Une union qui a eu pour effet de renforcer les chiffres de la mobilisation.

Ils étaient plus de 164.000 dans les rues ce mercredi pour les manifestations du 1er-Mai. Une mobilisation en hausse par rapport à l’année précédente. Celle-ci s’explique notamment par la présence, cette année, des "gilets jaunes". Mobilisés depuis novembre, ils étaient de nouveau bien présents alors qu’un acte 26 est également prévu pour samedi. À Lyon, les "gilets jaunes" ont défilé juste devant les représentants syndicaux en rouge. Deux cortèges pour un ras-le-bol commun. 

"Avant d'être des ‘gilets jaunes’ ou avant d'être des gilets rouges, on est tous des citoyens en colère. Travaillons ensemble chacun avec ses idées, ses couleurs", affirme Mickael, "gilet jaune".

À Toulouse, un cortège unique. Pour Gérard, retraité et "gilet jaune", les syndicats leur donnent de la force. "Ça nous fait énormément plaisir puisque le mouvement ne s'étouffe pas. On va réussir à changer le système, c'est certain ça !"

Vers une convergence?

Un nouvel élan avant la grève contre la réforme de la fonction publique, dans une semaine, le 9 mai, main dans la main avec les "gilets jaunes", espère Isabelle, militante CGT, dans le cortège parisien. 

"On va défendre les missions de service public. On continuera à être avec les ‘gilets jaunes’. Et tout ce qu'on peut faire, c'est discuter ensemble. J'espère que tous les syndicats tous ensemble feront un appel aux ‘gilets jaunes’", confie-t-elle.

Le 9 mai, les sept syndicats du secteur public seront présents à la manifestation.

Laura Taouchanov avec Guillaume Descours