RMC

Retraite à 1.200 euros minimum: quelles sont les conditions?

Élisabeth Borne a annoncé ce mardi, lors de la présentation de la réforme des retraites, une augmentation du minimum retraite de 100 euros pour passer à 1.200 euros par mois.

Parmi les annonces du gouvernement mardi soir, le minimum retraite. Pour les futurs retraités, la pension minimum touchée après une carrière complète au Smic augmentera de 100€ pour passer à 1.200€, soit 85% du Smic. D'après la Première ministre Elisabeth Borne, ce sont "près de 2 millions de petites retraites qui vont être augmentées".

C'était l'une des mesures attendues. Pour Pierre Erbs, président de la Confédération française des retraités, la bonne surprise de la soirée, c'est surtout que "contrairement à ce qui était annoncé, ça s’appliquera aussi aux retraités actuels également et pas seulement les futurs retraités”.

Un minimum à 85% du SMIC net pour les salariés, mais aussi pour les indépendants, qui n'avaient jusqu'à maintenant aucun minimum légal de retraite et qui touchaient beaucoup moins que ces 1.200 euros, comme l'explique Marc Sanchez, secrétaire général du syndicat des indépendants. “On tourne à 700 à 800 euros à peu près sur des commerçants classiques comme des bouchers, des boulangers, des pressings…”, énumère-t-il.

Un argument pour convaincre la droite

Mais seuls ceux qui ont eu une carrière complète au niveau du Smic pourront toucher ce minimum. Et c'est ça qui pose problème.

“C’est très peu probable pour un travailleur indépendant d’avoir une carrière complète au niveau du Smic. Vous pouvez avoir des revenus très importants à une certaine période et beaucoup moins à d’autres”, assure-t-il.

Le minimum retraite à 1.200 euros pour les salariés actuels avait été réclamé par le groupe Les Républicains, qui en faisait une condition pour envisager de voter le projet de loi du gouvernement.

Margaux Boulte avec Guillaume Descours