RMC
Exclusivité

Taux de chômage: "Ça fait plus de 15 ans qu’on n’est pas sur ces niveaux", souligne Roland Lescure

Le ministre délégué chargé de l'Industrie, Roland Lescure, s'est félicité ce mardi sur RMC des chiffres sur le chômage publiés le même jour. Le taux de chômage est resté stable au troisième trimestre 2022, à 7,3% de la population active en France, contre 7,4% au deuxième. D'après Roland Lescure, la situation en France est meilleure qu'ailleurs.

Le taux de chômage est resté presque stable au troisième trimestre 2022 à 7,3% de la population active en France (hors Mayotte), contre 7,4% au deuxième, selon les chiffres publiés ce mardi par l'Insee.

Invité d'"Apolline Matin" sur RMC et RMC Story, ce mardi, le ministre délégué chargé de l’Industrie, Roland Lescure, s'est réjouit de ces chiffres.

"Le chômage continue à baisser, moins vite que c’était le cas, c'est vrai. On va quand même se féliciter encore une minute qu’on soit au plus bas historique. Ça fait plus de 15 ans qu’on n’est pas sur ces niveaux-là, les jeunes sont employés plus que jamais, les taux d’emploi sont à un niveau historique", dit-il.

Le taux de chômage des jeunes atteint 18,3 %

D'après l'Insee, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) atteint 2,252 millions de personnes, soit 17.000 de moins par rapport au trimestre précédent.

Le taux de chômage des jeunes augmente légèrement, avec une hausse de 0,3 point, ce qui le porte à 18,3%. Il reste, néanmoins, bien en deçà de son niveau d'avant crise (-3,3 points). Il reste quasi stable chez les 25-49 ans à 6,5% et chez les plus de 50 ans.

Le ministre délégué chargé de l'Industrie a admis que l'économie allait ralentir. "Ce qui est vrai, c’est qu’on fait face à des vents de face importants et qu’on est là pour passer cet hiver difficile notamment en aidant les entreprises, mais soyons un peu optimistes", affirme-t-il.

Une petite croissance prévue en France?

Il ajoute: "Aujourd’hui, la France a énormément d’atouts, on a un gouvernement qui est au travail, on a des entrepreneurs qui sont au travail notamment pour relocaliser en France, j’en suis extrêmement fier".

D'après le ministre, la situation est meilleure en France qu'ailleurs. "Aujourd’hui, les organisations internationales prévoient une récession en Allemagne et une croissance en France, pas très forte mais une croissance quand même. Cela veut dire que la France résiste mieux, notamment par les mesures qu’on a prises", se félicite-t-il.

"Face aux inquiétudes, on se resserre les coudes, on se retrousse les manches et on travaille pour accompagner l’industrie française dans ce moment difficile", conclut Roland Lescure.

AB