RMC

Vers une inflation à 4% en 2022? Ce que ça changerait pour le portefeuille des Français

Michel-Edouard Leclerc table sur une inflation à 4%, inquiétant?

Michel-Edouard Leclerc a expliqué mercredi face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC qu'il tablait sur 4% d’inflation pour le début d’année 2022. Est-ce possible ? Est-ce probable ?

C’est presque même inéluctable. La hausse des prix dépasse déjà largement 3%, pour atteindre 3,4% en novembre, selon les données d’Eurostat. Et c’est encore très raisonnable par rapport à ce qu’on observe en moyenne en Europe (4,9%). Ca peut aller même jusqu’à 5,6% en Espagne, 7% en Belgique.

En France, pour la première fois depuis février 2019, les prix des produits de la grande consommation ont légèrement augmenté, selon les données de l'Iri. Ce qui est préoccupant c'est qu'ils sont tirées par les marques des distributeurs et les premiers prix. Pour les pâtes c'est +1,4% pour les grandes marques, +11,1% pour les marques de distributeurs et +30% pour premiers prix.

Jusqu’où les prix peuvent-ils grimper?

Ce qui est inquiétant, c’est qu’une grosse partie de la hausse des coûts de production subis par les entreprises prix n’est pas encore arrivée jusque dans les magasins. Les coûts de production des produits agricoles sont en hausse de 14,5% en novembre, du jamais-vu depuis 2012, +16,4% hors fruits et légumes. Et la distribution n’amortira qu’une partie du choc…

A la sortie d’usine, un produit industriel vaut 15% plus cher qu’il y a un an. Jamais les entreprises françaises dans tous les secteurs n’ont été aussi nombreuses à annoncer des hausses de prix.

Combien de temps ça va durer?

Compte tenu du décalage de 2 à 3 moins entre l’évolution des prix à la production et au détail, le pic d’inflation interviendra autour du printemps, donc de l’élection présidentielle.

Car après, une accalmie est probable. Beaucoup de matières premières sont reparties à la baisse depuis octobre, notamment les métaux. Le pétrole a perdu 15% depuis le pic du 27 octobre. Le prix du fret maritime a été divisé par deux depuis début octobre.

Du mieux est attendu aussi avec les récoltes courant 2022, qui s’annoncent très bonnes dès cet hiver par exemple en Amérique latine après plusieurs mauvaises récoltes à cause des conditions climatiques (tantôt canicule, incendies, tantôt le gel…) que ce soit dans l’hémisphère Nord ou Sud.

>>> A LIRE AUSSI - Il paye l'électricité de ses voisins depuis trois ans à cause de l'inversion de leurs compteurs Linky

Emmanuel Lechypre (édité par J.A.)