RMC

Faux ventre, premier coup de couteau: ce que l'on sait de la compagne de Michaël Chiolo

Deux jours après l'attaque au couteau dans la prison de Condé-sur-Sarthe, des questions demeurent sur le rôle de la compagne de Michaël Chiolo, Hanane Aboulhana, tuée par le Raid lors de l'assaut mardi soir.

Dans l'Unité de Vie Familiale (UVF) occupée par le couple dans la prison de Condé-sur-Sarthe, c'est elle qui a donné le premier coup.

Elle était venue rendre visite à Michaël Chiolo au sein de l'unité de vie familiale de l'établissement pénitentiaire, une sorte d'appartement-témoin où les détenus peuvent avoir une semblant de vie familiale.

Ils ont entretenu une relation par correspondance

On en sait un peu plus sur son profil: la compagne du jeune homme apparaît comme très impliquée dans l'attaque de mardi.

Elle était âgée de 34 ans, originaire de Mulhouse et inconnue des services de renseignements. La jeune femme de confession musulmane s'est mariée religieusement avec Michaël Chiolo. Ils ont entretenu une relation par correspondance alors qu'il était prison.

Couteau en céramique et ceinture d'explosif factice

Elle est soupçonnée d'avoir apporté un couteau en céramique ainsi qu'une ceinture d'explosif factice à l'intérieur de l'unité de vie familiale. Deux objets qui aurait pu être dissimulé dans un faux ventre de femme enceinte.

La compagne du détenu a semblé être particulièrement déterminée. Lundi matin, après avoir simulé un malaise, c'est elle qui porte le premier coup de couteau à l'un des deux surveillants. Quelques heures plus tard, lorsque le Raid lance l'assaut la jeune femme va également foncer sur les policiers qui sont alors contraints de la neutraliser.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec Caroline Petit)