RMC

INFO RMC - La grève des taxis profite aux entreprises VTC

Selon nos informations, depuis le début du mouvement de grève Allocab, Le Cab, Uber et Chauffeur Privé ont multiplié par 10 leur nombre de nouveaux utilisateurs (autrement dit, les téléchargements de l'application) par jour de grève (mardi et mercredi).

Les taxis, mobilisés depuis mardi à l'aube contre les véhicules de transport avec chauffeur (VTC), poursuivaient leur mouvement jeudi matin pour la troisième journée consécutive. Comme la veille, environ 200 chauffeurs ont passé la nuit dans leurs voitures Porte Maillot, dans l'ouest de Paris, dont les accès depuis le boulevard périphérique et l'avenue de la Grande-Armée, étaient toujours bloqués jeudi matin à 06H00, d'après le Cnir (Centre national d'information routière).

Si les chauffeurs sont donc déterminés à ne rien lâcher, leur mouvement n'est pas sans conséquence pour leur chiffre d'affaires. En effet, selon nos informations, depuis le début du mouvement, les téléchargements d'applications de VTC ont explosé. Par exemple, l'entreprise Chauffeur Privé a dénombré 15.000 nouveaux utilisateurs par jour de grève. C'est dix fois plus qu'une journée normale. Et ce constat est le même pour Uber, Allocab et Le Cab; toutes ces entreprises de VTC ont, elles aussi, multiplié par 10 le téléchargement de leur application en une journée.

"C'est remarquable"

Des chiffres confirmés par Yann Hascoet, le fondateur de l'entreprise Chauffeur Privé (8.000 chauffeurs et 500.000 abonnés): "Sur une journée de grève, entre 10.000 et 15.000 clients découvrent le service et s'inscrivent à la plateforme. C'est dix fois plus que la normale, c'est remarquable ! Les grèves sont l'occasion pour beaucoup de découvrir l'existence d'une alternative au taxi".

Pas de doute, la grève des taxis a donc dopé leur service. Et à chaque manifestation, ce phénomène se reproduit car moins il y a de taxis en service, plus il y a de travail et de clients potentiels prêts à se laisser tenter par ce service. "C'est la sixième grève que l'on vit depuis 3-4 ans et à chaque fois c'est la même chose, atteste le patron de Chauffeur Privé. Le service ayant pris de l'ampleur et s'étant démocratisé, désormais l'impact est plus grand chaque grève qui suit". Une bonne publicité pour les VTC dont les taxis se seraient certainement bien passés…

Maxime Ricard avec Romain Poisot