RMC

28% des Européens ne partiront pas en vacances cet été

Comme chaque année, il y a certains qui ont la chance de partir en vacances, mais il y a également ceux qui ne peuvent pas le faire. Selon la Confédération européenne des syndicats, un européen sur quatre ne partira pas en vacances faute de moyens.

Un Européen sur quatre restera chez lui cet été faute de moyens financiers suffisants. Cela représente 35 millions de personnes. Un peu plus de 3 millions et demi de Français sont concernés selon une étude de la Confédération européenne des syndicats.

Plus de la moitié des travailleurs pauvres sont concernés. Ceux dont le revenu est inférieur ou égal au seuil de pauvreté, gagnant moins de 60% du revenu médian européen.

>> A LIRE AUSSI - Départs en vacances: pourquoi les prix des carburants augmentent autant?

Les Grecs sont les premiers concernés, suivis par les Roumains et les Croates.

Sur les 10 dernières années, le rapport nous apprend que les inégalités de congés entres les travailleurs les plus pauvres et les autres ont augmenté dans 16 pays. La France en fait partie.

Justement, quelle est la situation dans l'hexagone?

67% des Français souhaitent partir en vacances cet été selon le baromètre annuel des vacances publié par Europ Assistance et Ipsos. Ils sont avec les Italiens en tête du classement européen des intentions de départ.

Une envie d'évasion accentuée par la crise sanitaire et plus d'une année de privation et de confinement à répétition. Un peu plus de la moitié des Français compte rester sur le territoire. 28% envisagent un départ à l'etranger.

Quel est le profil type du vacancier Français cette année?

Il s'agit d'un couple entre 35 et 49 ans, plutôt aisé, avec des enfants. Préférant se loger dans la famille ou chez les amis. Les locations saisonnières sont également très prisées préférant le littoral la côte méditerranéenne ou le sud-ouest du pays.

Les vacanciers privilégient la voiture. Son budget pour un peu plus de deux semaines s'élève en moyenne à 1627 euros. C'est 26% de moins qu'avant la crise.

Pour ceux qui se rendent à l'étranger, l'Espagne est de loin la destination préférée des Français suivi par l'Italie et le Portugal. 

Thibaud Texeire