RMC

Guerre en Ukraine: comment les Français se mobilisent pour aider les réfugiés ukrainiens

Depuis le début du conflit en Ukraine, deux millions de réfugiés ont été recensés. Et de nombreux Français veulent leur venir en aide, soit par des dons, soit parfois en leur proposant un hébergement.

Face à la guerre en Ukraine, qui dure depuis déjà deux semaines, certains Français souhaitent apporter un soutien à la population ukrainienne. Nombreux sont ceux qui sont prêts à héberger des réfugiés chez eux. Le gouvernement a lancé une plateforme "Je m'engage pour l'Ukraine". Sur celle-ci, il y a une carte de France avec toutes les associations locales qui ont besoin de volontaires. Vous trouverez le numéro de téléphone de la structure la plus proche de chez vous.

Il y a aussi des associations qui ont leur propre plateforme. Par exemple, celle de Singa: j'accueille.fr. Sinon, vous pouvez aller directement dans votre préfecture et demander à être sur la liste des personnes prêtes à accueillir quelqu'un.

Mais apporter son aide, ce n'est pas forcément héberger quelqu'un. C'est aussi possible de faire des dons.

Un gros besoin de médicaments

Alice Barbe a lancé avec d'autres bénévoles une initiative citoyenne, dès le lendemain des premières attaques russes. Elle a mis en place un corridor citoyen. Elle est actuellement à la frontière entre la Pologne et l'Ukraine. Elle gère justement les dons pour les Ukrainiens qui ont tout perdu.

“Il ne faut pas donner de fringues. La plupart du temps, quand il y a des crises, on veut faire un sac de fringues, mais quand on est en train de fuir, on a besoin de manger, on a besoin de se laver. Le gros des besoins, c’est morphine, ibuprofène, savon, tampax, couche… Les médicaments, c’est le plus important. Là, il va y avoir beaucoup de mobilisation, mais j’ai peur que cet élan citoyen s’essouffle donc je veux vraiment appeler les gens à se mobiliser sur les prochains mois. Ce n’est pas une question de jours, c’est une question de mois. Il faut vraiment se souvenir que c’est sur du long terme”, indique-t-elle.

Et dès vendredi, cette Française va rentrer avec près de 200 réfugiés à bord de bus, qui seront logés par des associations. Pour leur faire des dons, rendez-vous sur la plateforme internet Yambi où une collecte d'urgence a été créée.

Marie Dupin et Anne-Lyvia Tollinchi