RMC

Guerre en Ukraine: "La lutte va s'aggraver" assure Poutine à Macron, qui estime que "le pire est à venir"

Lors d'un entretien téléphonique qui s'est déroulé à sa demande, Vladimir Poutine a assuré à Emmanuel Macron que l'invasion russe de l'Ukraine se déroulait "selon le plan" et allait bientôt "s'aggraver".

Vladimir Poutine a exprimé ce jeudi son intention de poursuivre "sans compromis" son offensive contre les "nationalistes" en Ukraine, lors d'un entretien téléphonique avec le président français Emmanuel Macron, selon le Kremlin.

Lors de cet entretien, Vladimir Poutine a également exprimé son "désaccord" avec un discours la veille d'Emmanuel Macron consacré à l'Ukraine, et menacé d'ajouter des "exigences supplémentaires" à sa liste déjà longue de demandes envers Kiev en vue de pourparlers, a ajouté la même source.

>> Tous les podcasts de RMC

"Le pire est à venir" selon Emmanuel Macron

Après son échange avec le président russe, Emmanuel Macron a estimé que "le pire est à venir" évoquant la "très grande détermination" de Vladimir Poutine à poursuivre son offensive, dont le but est "de prendre le contrôle" de tout le pays.

Pendant cette discussion téléphonique de 1h30 à sa demande, le président russe a affirmé à son homologue français que l'opération de l'armée russe se développait "selon le plan" prévu par Moscou et qu'elle allait "s'aggraver" si les Ukrainiens n'acceptaient pas ses conditions, a indiqué la présidence française. "L'anticipation du président Macron est que le pire est à venir compte tenu de ce que lui a dit le président Poutine", selon l'Elysée.

>> A LIRE AUSSI - Guerre en Ukraine: des bus partent de Kiev pour évacuer des Français

La rédaction avec AFP