RMC

Manche: malgré les naufrages, un nombre record de migrants continuent de tenter la traversée

Le nombre de migrants qui ont tenté la traversée de la Manche pour rejoindre la Grande-Bretagne a battu des records cette année. Une traversée très dangereuse, mais qui reste le meilleur moyen pour eux de réussir le passage.

Un nombre record de traversées par des migrants de la Manche en 2022. Plus de 45.000 personnes, presque deux fois plus qu'en 2021, ont embarqué sur des canots pour rejoindre le Royaume-Uni. Dans des conditions parfois très mauvaises, et dans un contexte de répression accrue du Royaume-Uni du conservateur Rishi Sunak.

Traverser la Manche à bord d'une embarcation de fortune, c'est le mode de passage le plus employé car le plus efficace. Les conditions sont certes mauvaises avec une mer froide, parfois agitée. Mais les exilés parviennent plus facilement à gagner l'Angleterre par la mer qu'en se cachant dans un camion. La répression avec les chiens renifleurs et les scanners s'étant intensifiée depuis le Brexit.

Des traversées toujours plus dangereuses

Selon les associations locales, la politique d'accueil en France pousse les réfugiés à partir au plus vite. En cause les évaluations quotidiennes dans certaines villes, les conditions de vie insalubres.

Cette année, les contrôles vont s'intensifier. On passe de 800 à 900 policiers et gendarmes sur les plages françaises. Une mesure financée par Londres pour 72 millions d'euros.

Mais on observe déjà que les embarcations partent de plus en plus loin, parfois de la Baie de Somme. Plus on leur complique la vie plus ils se mettent en danger, résume une responsable d'ONG.

Amandine Réaux avec Guillaume Descours