RMC
INFO RMC

"Total est complice des crimes de guerre en Ukraine", attaque Yannick Jadot

Le candidat à la présidentielle, Yannick Jadot, a assuré face à Apolline de Malherbe que le groupe pétrolier Total se rend coupable d'être complice de crimes de guerre en Ukraine.

Mercredi soir, le patron de Total a annoncé une remise de 10 centimes dans toutes ses stations, en plus des 15 centimes annoncés par Jean Castex le week-end dernier. Une réponse à l’appel de Jean Castex. En effet, le Premier ministre avait appelé les entreprises pétrolières à faire un geste pour aider à réduire la facture à la pompe.

Mais pour Yannick Jadot ce “geste” demandé par le gouvernement arrive presque trop tard.

“C’est marrant parce que quand on impose des choses aux Français mais quand il s’agit d’avoir un groupe complice des crimes de guerre… Parce que Total est le seul groupe français a être resté en Ukraine (en Russie en réalité ndlr) avec le soutien d’Emmanuel Macron et du gouvernement. Nous avons un groupe national qui participe aux atrocités parce qu’il participe au financement de la guerre en Ukraine. C’est une honte pour notre pays mais ça dit bien toutes les ambiguïtés d’Emmanuel Macron”, assure-t-il.

Une taxe sur les surprofits?

Il réclame que pendant cette crise, les surprofits des pétroliers soient récupérés. “On a des groupes qui versent des millions de dividendes à leurs actionnaires sur le dos des consommateurs et le gouvernement ne fait rien”, insiste-t-il.

Il assure que s’il arrivait au pouvoir à l'issue de la présidentielle, il mettrait en place une taxation très lourde de tous ces surprofits.

Guillaume Descours