RMC

M6 marie "scientifiquement" des couples qui ne se connaissent pas: "Utiliser le mot ‘scientifique’ ne peut pas suffire"

Mariés au premier regard - capture d'écran M6

Mariés au premier regard - capture d'écran M6 - M6

Avec Mariés au premier regard, diffusé lundi, M6 se propose de marier scientifiquement des couples qui ne se connaissent pas. Si le principe du programme fait débat, celui de la réalité de la méthode pose aussi question. Lubomir Lamy, professeur de psychologie sociale à l’université Paris-Descartes, explique à RMC.fr ses réserves.

Lubomir Lamy, auteur de "Les vrais signes de l'amour naissant" (Payot):

"J’aimerais être persuadé que ce qu’ils font est scientifique. Mais je ne peux pas en jurer sur ce j’ai vu. Ils utilisent des méthodes qui apparaissent dans des procédures publiées dans des revues scientifiques. Par exemple, ils citent ce qu’on appelle le Big Five, un test de personnalité extrêmement connu en psychologie. Mais le fait d’utiliser un instrument validé scientifiquement ne signifie pas que la procédure est forcément scientifique. Je peux me procurer le test, le faire passer à beaucoup de gens, mais je peux développer une méthode qui n’est pas scientifique. Il peut y avoir des failles énormes dans la procédure.

"Ils ne citent jamais une étude sur laquelle ils s’appuieraient"

Ça peut être de l’ordre du vernis scientifique, mais je n’en ai pas de preuve. Généralement, on cite ses sources. Là les trois intervenants - le psychologue, le sociologue et le sexologue - pour ce que j’ai entendu, ne citent jamais une étude sur laquelle ils s’appuieraient. C’est important et ça fait défaut. Par ailleurs, ils disent aux couples par exemple «vous avez 87% de compatibilité». Moi je ne sais pas ce que ça veut dire. Quelle est la méthode par laquelle ils arrivent à ce chiffre? 87% de quoi?

Par ailleurs, les trois intervenants font état d’autres méthodes. Par exemple les gens expriment des préférences par rapport à des timbres de voix. De la même façon pour des t-shirts. Pour des odeurs qui vous attirent. Les trois personnes qui conduisent ça sur M6 analysent souvent des comportements non-verbaux. Est-ce qu’ils ont estimé que les gens compatibles avaient exprimé des postures compatibles? Comment ça se décompose? Le fait qu’on utilise le mot ‘scientifique’ ne peut pas suffire à rendre les choses scientifiques. C’est un mot.

"Globalement c’est du bon sens"

Je me suis demandé comment je procéderais. Imaginez que M6 poursuive son expérience jusqu’à 30 couples. Je prends ça comme un échantillon. Ces 30 personnes je les compare à 30 autres mariées dans la même mairie, pas par M6 mais sur la même période de temps. On suivrait ces gens-là pendant deux ou trois ans. Au bout de trois ans, je vais noter combien vivent encore ensemble. Mettons que sur ceux de M6, j’ai 56% des couples qui vivraient encore ensemble. J'appliquerais un test statistique m'indiquant si la différence entre ce 56% et l’autre chiffre est statistiquement significative. Là vous avez quelque chose qui commence à être scientifique.

Mais en l’absence d’une connaissance plus précise de leur méthode, moi je ne sais pas si c’est scientifique ou non. Je sais juste qu’ils invoquent des choses qui ont été publié dans des revues scientifiques. En regardant attentivement l’émission, je n’ai jamais entendu de remarques de la part des trois organisateurs qui m’aient choqué. Je pense qu'ils ont une compétence et, globalement, du bon sens. C’est plutôt sur le détail de la méthode qu’ils suivent que pour moi ça reste assez opaque."

Propos recueillis par Antoine Maes