RMC

Affaire Daval : "Juste avant la crémation, Jonathann a récupéré l'alliance d'Alexia", raconte son avocat sur RMC

Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval, était l'invité de Bourdin Direct ce mardi matin. Il est revenu sur les aveux de son client lors de la reconstitution du meurtre d'Alexia Daval à Gray-la-Ville en Haute-Saône.

Jonathann Daval est enfin passé aux aveux. Il a admis avoir procédé lui-même "à la crémation partielle du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups mortels d'une extrême violence. Les parents de la victime, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, présents lors de la reconstitution, ont joué un rôle crucial dans l'obtention de ces aveux.

"Si M. et Mme Fouillot n'avaient pas été là, il n'aurait pas franchi ce cap. C'était de l'intérêt de tous: de Jonathann et de ses ex-beaux-parents", a déclaré Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval sur RMC.

"J'ai toujours eu énormément de respect pour M. et Mme Fouillot, leur façon de se comporter, leurs déclarations, leur attitude ont toujours été hors du commun pour des parties civiles. Je ne suis pas l'adversaire de M. et Mme Fouillot, je suis l'avocat de Jonathann Daval. Et Jonathann Daval n'est pas l'adversaire des Fouillot", a-t-il aussi salué.

"Jonathann a fait un pas qui était très difficile"

"L'engrenage du mensonge est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait et ce mensonge prend sa source dans le conflit de loyauté terrible qu'il a eu, parce qu'il y a toujours entre eux un sentiment profond. (…) Jonathann en avouant cet ultime bastion qui restait dans le dossier a fait un pas qui était très difficile à franchir", a-t-il aussi analysé.

"Juste avant la crémation, Jonathann a récupéré l'alliance. Rien que là est signé son crime", a aussi rapporté l'avocat.

Ses aveux ont levé les dernières zones d'ombre qui planaient sur ce dossier et définitivement écarté la thèse d'une complicité, avancée un temps par certains membres de la partie civile.

Paulina Benavente