RMC

Emmanuel Macron giflé: l'auteur jugé en comparution immédiate, son profil et celui de son complice toujours flous

-

- - -

Le 'gifleur' d'Emmanuel Macron doit être jugé ce jeudi en comparution immédiate au tribunal de Valence. Mais son profil et ses motivations ainsi que ceux de son complice, restent flous.

Les garde à vue de l'auteur de la gifle à Emmanuel Macron ainsi que celle de son camarade qui a filmé la scène ont été prolongées mercredi par le procureur de Valence. Les deux jeunes hommes de 28 ans jusqu’ici inconnus des services judiciaires et de renseignements continuent d’être entendus par les enquêteurs. En garde à vue, ils collaborent et parlent. Lors de son audition, l'auteur présumé de la gifle a reconnu "avoir porté un coup au chef de l'Etat et avoir prononcé des paroles dénonçant la politique. Pourtant leurs profils et motivations restent floues

Au domicile du complice, on a retrouvé un exemplaire de "Mein Kampf" et un drapeau de l’ex-URSS. C’est dire comme il est difficile d’assimiler les deux jeunes de 28 ans à une mouvance précise.

Comparution immédiate

Le complice, Arthur, est d’ailleurs innocenté pour les faits concernant l’agression du président de la République. Il sera seulement reconvoqué par la Justice plus tard, car on a trouvé chez lui des armes détenues illégalement.

Pour Damien T, l’homme qui a porté la gifle, la volonté politique n’est pas plus claire. Il se dit de droite ou d'ultra-droite, proche des "gilets jaunes" mais pas affilié à une mouvance particulière. La gifle, il ne l’a pas prémédité, il assure avoir agi d’instinct "sans réfléchir" pour exprimer son mécontentement. Il passera ce jeudi après-midi en comparution immédiate.

>> A LIRE AUSSI - Emmanuel Macron giflé: "Le Président s'est mis à courir en surprenant tout le monde", raconte le maire de Tain-l'Hermitage sur RMC

Maxime Brandstaetter (avec G.D.)