RMC

"Continuez, les jeunes, à faire vivre Lola": le dernier hommage de sa famille et son quartier

Plusieurs centaines de personnes sont venues rendre un dernier hommage à Lola ce mercredi, à Paris. La mère de l'adolescente a pris la parole pour évoquer le souvenir de sa fille et remercier les personnes présentes pour leur soutien.

Un hommage sobre à Lola, ce mercredi à Paris. L’adolescente avait été sauvagement assassinée le 14 octobre à Paris. Sa famille, des élèves de son collège et des habitants de son quartier ont marché en silence vers sa résidence du 19e arrondissement de la capitale.

Une chanson a résonné entre les immeubles puis le cortège s’est remis en route vers l’esplanade de la mairie où, pour la première fois, la mère de Lola s’est exprimée publiquement pour remercier les soutiens et rappeler le souvenir de Lola. “Merci au club de gymnastique de Pantin où Lola, championne de France de gymnastique aérobic, aimait tant aller”, confie-t-elle notamment.

Elle déglutit, reprend son souffle, régulièrement, mais sa voix ne casse pas. Elle porte le visage de sa fille sur son cœur, imprimé sur son t-shirt blanc.

“Lorsque nos espoirs de retrouver Lola se sont évanouis, comme après un tsunami, tout ce que nous avions construit a été détruit”, décrit-elle.

"On ne peut pas l'oublier"

Sylvana s’est fait un devoir de marcher avec son quartier. “La petite Lola, on ne peut pas l’oublier, on reste mal, les jours sont passés, les semaines passées, mais ça semble être hier”, indique-t-elle.

Pour le deuil, il faut attendre. “Moi, je suis très, très touchée. C’est comme si c’était un membre de ma famille. Elle a du courage déjà de pouvoir parler”, affirme une autre habitante. Une musique aimée de Lola résonne. À la fin de l’hommage, les collégiens accrochent des papillons de papier à un arbre, signe de vie, insiste la mère endeuillée.

“Continuez les jeunes à faire vivre Lola, c’est à travers vous qu’elle continuera d’exister”, demande-t-elle avant que la foule, encore abattue, se disperse.

Marion Gauthier avec Guillaume Descours