RMC

Mort de Jérémy Cohen: "Eric Zemmour en plein dans la récupération politique" pour Barbara Lefebvre

Le candidat d'extrême-droite Eric Zemmour a dénoncé le silence des médias après la mort de Jérémy Cohen, un trentenaire de confession juive, fauché par un tramway à Bobigny en février alors qu'il tentait d'échapper à une agression. Dans "Les Grandes Gueules" ce mardi sur RMC et RMC Story, Barbara Lefebvre a dénoncé une récupération politique.

Un tragique fait divers s’invite dans la campagne électorale. Le 16 février dernier à Bobigny, Jérémy Cohen, un homme de 31 ans de confession juive, a été percuté mortellement par le tram T1. Si l'enquête initiale s'orientait vers un accident, une vidéo de l'agression a été largement diffusée ce lundi sur les réseaux sociaux. Et la thèse de l’accident est mise à mal. Sur la vidéo, on voit la victime se faire agresser physiquement par plusieurs personnes au pied d'un immeuble, avant d’essayer de prendre la fuite et se faire percuter par le tramway.

Ce mardi, c’est Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, qui s’est interrogée, évoquant une "instrumentalisation" de l’affaire. "La vraie question, c’est ‘Est-ce qu’il n’y a pas eu une instrumentalisation en cachant ces faits?'", s’est-elle demandée sur France Inter.

Même son de cloche pour Eric Zemmour. Après s’être interrogé sur un éventuel "silence médiatique", il a assuré sur TF1 que son premier geste en tant que président serait d’aller voir la famille de Jérémy Cohen. "Il a fallu que le père de ce jeune homme m’écrive pour que je porte cette terrible histoire dans le débat public. Dans quel pays vivons-nous pour qu’un jeune homme meure parce qu’il a voulu se balader ? C’est le sens profond de ma candidature de protéger ces gens-là", a ajouté le candidat.

"Concernant l’intérêt de monsieur Zemmour pour des crimes antisémites, on repassera"

Une récupération politique à quelques jours du premier tour qui a scandalisé l’enseignante Barbara Lefebvre. "La première fois qu’Eric Zemmour a été présenté devant un tribunal, c’est parce qu’une famille juive l’a attaqué pour diffamation, atteinte à la vie privée et recel du secret de l’instruction. On était en 2008, c’était pour son livre "Petit frère", racontant l’affaire du crime antisémite de Sébastien Selam commis en 2003", a-t-elle lancé ce mardi sur le plateau des "Grandes Gueules", sur RMC et RMC Story.

"Donc concernant l’intérêt de monsieur Zemmour pour des questions de crimes antisémites, on repassera. Il est en plein dans la récupération politique. Nous sommes le 5 avril 2022. Le 5 avril 2017, Sarah Halimi était violemment assassinée par un délinquant qui a commis son crime en la traitant de "Sheitan du quartier" et aux cris d''Allah Wakbar'. Je n’ai pas entendu à l’époque Eric Zemmour. Eric Zemmour, sur ce sujet, n’a rien à dire. Et monsieur Cohen (le père de la victime, ndlr) a fait une grave erreur. Ol devrait demander à la famille Selam comment Eric Zemmour s’est comporté avec eux", a-t-elle ajouté.

L'enquête sur la mort de Jérémy Cohen doit déterminer s'il s'agit d'une agression antisémite. Invité de RMC ce mardi matin, l'avocat de la famille de la victime a assuré qu'il était prématuré et qu'il n'y avait pas de "preuves tangibles": "La question se pose mais nous n'avons pas de réponses sûres et certaines", a précisé Me Franck Serfati.

G.D.