RMC

Nord: un jeune de 18 ans tué écrasé par une voiture lors d'un rodéo sauvage sur un parking

Un jeune de 18 ans est mort ce week-end à Somain, dans le Nord, écrasé par une voiture lors d'un rodéo non-déclaré.

Il n'est pas encore minuit ce samedi, lorsqu'une restauratrice de Somain dans le Nord, finit son service. Face à elle, le parking du supermarché s'est déjà transformé en circuit automobile: "Quand j'ai fermé mon restaurant, deux voitures sont passées. Elles étaient au moins à 160 km/h, à une vitesse folle". Sur le parking du supermarché, des dizaines de voitures sont rassemblées pour un rodéo non-déclaré.

Sur des images filmées par des voisins, on y voit des grosses berlines accélérer brutalement, multipliant les dérapages. L'une d'entre elle, finira par percuter mortellement un jeune homme de 18 ans, le projetant sur une trentaine de mètres.

"Je suis choquée qu'il faille attendre ça pour qu'il y ait des réactions", déplore la restauratrice. Parce que ces courses sauvages, qui attirent aussi des centaines de curieux, ont lieu toutes les semaines, sans que rien ne soit fait, c'est ce que raconte Jean-Paul qui habite la commune de 12.000 habitants: "Cela fait des années. J'en ai déjà parlé à la police mais ils ne peuvent rien faire".

Deux policiers face à 200 véhicules et 500 personnes

De leur côté, les élus dénoncent le manque de moyens: "Que voulez-vous qu'on fasse? Les deux fonctionnaires de police qui sont venus à plusieurs reprises dresser quelques procès-verbaux à la sortie du parking, se sont retrouvés face à 200 véhicules et 500 personnes. Ils ne sont pas fous", déplore Jérôme Matuzsewki conseiller municipal d'opposition.

Le maire de la commune, Julien Quennesson a fait part de sa "colère". Il avait "interpellé les services de l'Etat sur la situation", "pas plus tard que vendredi". La garde à vue du conducteur, âgé de 19 ans, a été prolongée dimanche soir par le parquet de Douai, qui a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

Alfred Aurenche et Matthieu Limongi (avec G.D.)