RMC

Trèbes: "J'espère qu'on ne l'oubliera pas", le témoignage du cousin d'Arnaud Beltrame

Témoignage RMC - Johann Nicolic salue le courage de son cousin germain, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, décédé des suites de ses blessures après s'être livré au terroriste de l'attentat de Trèbes vendredi pour sauver une civile.

Arnaud Beltrame, 44 ans, est mort après un acte de bravoure salué partout dans le monde. Il est décédé samedi des suites de ses blessures après s'être livré à l'assaillant à la place d'une femme qui était prise comme bouclier.

Mercredi à 11h30, un hommage sera rendu aux Invalides en présence de sa famille et des familles des victimes de l'attaque terroriste de l'Aude. Le cortège funéraire partira mercredi matin à 10h de la place du Panthéon pour l’Hôtel des Invalides où le Président de la République présidera une cérémonie d’hommage national.

"Si ça peut susciter des vocations, donner de l'espoir ou retranscrire de la fierté..."

Dès ce mardi matin une cérémonie est attendue à Carcassonne à l'occasion de la levée du corps du lieutenant-colonel Beltrame. SOn cousin germain, Johann Nicolic s'est exprimé sur RMC ce mardi matin, et salue la bravoure du gendarme.

"Je crois que les Invalides, c'est là où vont les grands hommes, et il en est un, il l'a prouvé. Si ça peut susciter des vocations, donner de l'espoir ou retranscrire de la fierté, c'est ce qui va être le cas pour nous, on va être très fiers".

"Que son nom perdure longtemps"

Maintenant, il espère que l'hommage national permettra à tous de ne pas oublier son nom.

"J'espère juste que l'on ne l'oubliera pas, poursuit-t-il. Que cet hommage va faire en sorte que son nom perdure longtemps. Pour l'instant c'est super, tout le monde en parle. Mais je pense beaucoup à ce qu'il va se passer dans deux semaines, trois semaines, un mois. I faut qu'on ne l'oublie pas".
J.A. avec Anaïs Denet