RMC

Alexis Corbière: "il y a un mouvement dégagiste qui traverse puissamment la France"

Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon était l'invité de Bourdin Direct ce lundi. Il a mis en garde les candidats à la présidentielle contre le ras-le-bol des Français contre la classe politique, que traduit l'élimination des ténors des partis lors des primaires.

Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, et maintenant Manuel Valls… tous éliminés de la course à la présidentielle à l'issue des primaires de la droite et de la gauche. Sans parler de François Hollande, absent pour cause d'opinion publique largement hostile à une nouvelle candidature. Pour Alexis Corbière, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, c'est la conséquence d'un ras-le-bol des Français contre les politiques en place depuis plusieurs années, et qu'il définit par le terme "dégagisme".

"Il y a un mouvement dégagiste qui traverse très puissamment la France, prévient-il dans Bourdin Direct ce lundi. Sarkozy, Juppé, Valls… dehors! Hollande incapable de se présenter. L'énergie de ce vote à la primaire de gauche a d'abord été de dégager Manuel Valls. Et Benoît Hamon, parce qu'il était finalement le moins connu, en était l'instrument".

"Un mot utilisé pendant la révolution tunisienne"

"Le dégagisme, c'est un mot qui avait été utilisé durant la révolution tunisienne: ça veut dire qu'on dégage cette oligarchie et on dégage ceux qui sont responsables depuis dix ans de tous les problèmes".

Alexis Corbière prévient: "c'est puissant. Ça peut même être violent. Il y a une colère qui monte. Et l'affaire Fillon montre que ce n'est pas parce que tu as gagné la primaire que ça s'arrête".

P. Gril avec JJ. Bourdin