RMC

"Charles III et Emmanuel Macron se connaissent très bien" assure Catherine Colonna

Catherine Colonna, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères et ancienne ambassadrice de France à Londres, était l'invitée d'"Apolline Matin" ce vendredi sur RMC et RMC Story, au lendemain du décès de la reine Elizabeth II. Elle a souligné le "sens du devoir" de la souveraine, assorti à "une humanité et un amour des autres". Et assure que le nouveau roi Charles III et Emmanuel Macron ont déjà une bonne relation.

Au lendemain du décès de la reine Elizabeth II, survenu ce jeudi, les hommages affluent. Invitée d'"Apolline Matin" ce vendredi sur RMC et RMC Story, Catherine Colonna, actuelle ministre de l'Europe et des Affaires Étrangères et ancienne ambassadrice de France à Londres, a affirmé avoir une profonde admiration pour la souveraine. Elle a eu l'occasion de la rencontrer à plusieurs reprises, lorsqu'elle était ambassadrice.

"On a une admiration pour cette très grande dame"

"Il y a un protocole majestueux et il le faut. On est introduit auprès de la reine qui vous reçoit avec beaucoup d’humanité, de vivacité et d’intelligence dans le regard. Quand on regarde sa vie, son sens du devoir, l’amour qu’elle a porté à son pays, on a une admiration pour cette très grande dame."

Selon la ministre, Elizabeth II a incarné la nation avec "grâce, autorité, sérieux, constance, sourire et humour".

Que va-t-il arriver maintenant? "Elle a traversé toutes les épreuves du siècle: la Seconde guerre mondiale, la guerre froide, la construction de l’Union européenne, elle a inauguré le tunnel sous la Manche... C'est un pan de l'Histoire qui disparaît mais il y a une continuité", affirme-t-elle.

De bonnes relations entre Charles III et Emmanuel Macron

Cette continuité est incarnée par le roi Charles III, son fils, qui à 73 ans est devenu monarque à la minute même où la reine est décédée. D'après Catherine Colonna, il connaît très bien le président français, Emmanuel Macron.

"Le roi Charles III et Emmanuel Macron se connaissent très bien. Ce dernier est venu à Londres le 18 juin 2020, pour les cérémonies du 80e anniversaire de l’appel du Général de Gaulle. Le prince Charles l’avait reçu et ils avaient présidé ensemble cette cérémonie. Ils se sont revus ensuite, par exemple, fin 2021 à Glasgow pour la COP26. Ils ont présidé ensemble une séance de travail sur les questions environnementales". Elle ajoute que les deux hommes "échangent régulièrement".

Après le Brexit, l'arrivée d'une nouvelle première ministre et le décès d'Elizabeth II, les relations vont-elles changer? Non, d'après la ministre. "Nous sommes deux nations amies, deux puissances dans le monde qui ont beaucoup en commun", précise-t-elle. Elle admet que les deux ont des avis divergents sur certains sujets, mais que "ce sont des pays qui coopèrent et qui sont des piliers solides dans le monde". Elle conclut: "Au-delà de divergences, il y a une vraie alliance".

Astrid Bergere