RMC

Elections en Gironde: une candidate suspendue du RN pour propos antisémites

Le candidat LR de la région PACA fait alliance avec la République en marche.
Est-ce un boulevard pour le Rassemblement National?

Le candidat LR de la région PACA fait alliance avec la République en marche. Est-ce un boulevard pour le Rassemblement National? - Crédit: AFP

Le bureau RN Gironde a décidé, en accord avec la direction nationale, de retirer son soutien à cette candidate ce vendredi.

Une candidate du Rassemblement National aux élections départementales en Gironde ainsi qu'aux régionales en Nouvelle-Aquitaine, a été suspendue de son parti pour avoir tenu des propos "ignobles" à caractère antisémite, a indiqué vendredi le RN Gironde dans un communiqué.

"Après avoir pris connaissance des propos ignobles tenus par Madame rassemblement national, candidate sur le canton Bordeaux 5", le bureau RN Gironde "a décidé, en accord avec la direction nationale, de retirer son soutien à cette candidate et de la suspendre du Rassemblement National", indique le communiqué.

Le RN "réitère sa condamnation la plus ferme de l'antisémitisme qui n'a pas sa place dans ses rangs", ajoute le communiqué.

Une investiture retirée

Les propos publiés sur le compte Facebook de la candidate avaient été rapportés jeudi sur Twitter par Matthieu Rouveyre, directeur de campagne de Jean-Luc Gleyze, président PS du département. Ils datent de 2015 et 2020.

>> A LIRE AUSSI - Polémique autour de Youssoupha pour l'hymne des Bleus: "S'il y a une racaille dans ce pays, c'est bien le Rassemblement National" dénonce Rost sur RMC

Jeudi, Geneviève Veslin, candidate RN aux élections départementales dans le canton d'Ahun dans la Creuse, s'est elle aussi vue retirer son investiture par le parti après avoir tenu des propos racistes et antisémites sur les réseaux sociaux.

Mardi dernier, c'était en Corrèze qu'une investiture RN avait été retirée à une candidate aux départementales, Danièle Delavaud, pour des propos à caractère raciste.

La rédaction avec AFP