RMC

Emmanuel Macron à Oradour-sur-Glane: "Un symbole très important"

Emmanuel Macron et Robert Hébras en avril 2017

Emmanuel Macron et Robert Hébras en avril 2017 - AFP

Le président de la République se rend samedi matin au village martyr d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), où il vient commémorer le souvenir des 644 villageois, hommes femmes et enfants massacrés par la division SS Das Reich le 10 juin 1944.

Le président de la République à Oradour-sur-Glane, c’est d’abord une promesse. Celle faite par Emmanuel Macron à Robert Hebras, lors de son passage durant la campagne présidentielle entre les deux tours le 28 avril. Il est le dernier survivant du massacre. A l’époque, il avait 19 ans. Il avait été mitraillé et laissé pour mort. Les nazis ont mis le feu à la grange et il est resté un temps caché sous les corps qui étaient en train de brûler et il s'est enfui après.

"Je l’ai senti très sincère"

Le massacre d'Oradour est le plus important massacre de civils perpétré sur le sol français par les nazis. Emmanuel Macron est le deuxième Président de la République après François Mitterrand en 1982 à s’y rendre. Aujourd’hui, Robert Hebras n’est pas surpris de revoir Emmanuel Macron. "Quand on a eu la conversation je l’ai senti très sincère. C’est un symbole très important qu’un président de la République vienne honorer les victimes d’Oradour, quand même. Si un président de la République ne vient pas à Oradour, qui est à mon avis le lieu de mémoire en France le plus important, où ira-t-il?".

Martin Cadoret (avec A.M.)