RMC

Emmanuel Macron doit-il quitter le gouvernement? "C'est au président de la République de décider"

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - AFP

REACTIONS - Dans une vidéo publiée vendredi, Emmanuel Macron annonce la fin du tour de France pour les marcheurs de son mouvement "En marche!". Il remercie ses troupes et fait plusieurs annonces: son prochain tour de France et la construction "du plan de transformation" du pays. Une sortie qui pose encore la question de son maintien ou non au gouvernement.

Il se faisait discret depuis son meeting à la Mutualité, il refait parler de lui. Après 100.000 conversations et la récolte de 25.000 questionnaires, Emmanuel Macron a posté samedi une vidéo sur le compte Twitter de son mouvement En marche ! dans laquelle il annonce la fin de l'opération de porte-à-porte réalisée par ses soutiens. Mais sur ces images, le ministre de l'Economie annonce aussi qu'il se déplacera en province à partir de la rentrée pour "échanger". Il déclare enfin: "Nous avons gagné le droit d'être entendu". Une nouvelle provocation vis-à-vis de François Hollande et Manuel Valls.

"Etre utile au pays"

En coulisses, on assure que rien n'est préparé, que le ministre fonctionne à l'intuition. Il n'y aurait donc aucune arrière-pensée politique derrière la publication de cette vidéo. "Emmanuel Macron continue son travail, il suit le chemin qu'il s'était fixé, il veut être utile au pays", assure l'un de ses proches. Alors après de courtes vacances, il va se remettre au travail et continuer d'affiner son projet pour la France, avant une série de déplacements à la rentrée, dans tout le pays. Tout en conservant son poste de ministre de l'Economie.

Car il a tout intérêt à rester le plus longtemps possible au sein du gouvernement. En effet, s'il s'émancipait aujourd'hui, difficile par la suite d'apparaître comme le candidat naturel au cas où François Hollande renoncerait. Ses proches renvoient donc prudemment la balle à l'Elysée. "C'est au président de la République de décider s'il souhaite le garder comme ministre ou pas. Et pour l'instant, il a l'air de le vouloir", tranche l'un des soutiens d'Emmanuel Macron.

"Cela rompt avec la solidarité gouvernementale"

Arnaud Leroy, député PS des Français de l'Etranger et soutien du ministre de l'Economie, ne dit pas autre chose ce lundi sur RMC. Quitter ou non le gouvernement "est une décision qui doit être prise par le président de la République", insiste-t-il. Pour l'instant, il lui a renouvelé sa confiance". Et d'ajouter: "Emmanuel Macron a encore quelques sujets importants sur le feu. Il y aura peut-être une décision à prendre sur une éventuelle sortie du gouvernement si sa position fragilise soit le président, soit le Premier ministre. Mais ce n'est pas le sujet pour le moment".

En revanche, pour Philippe Gosselin, député LR de la Manche, il est temps que le président de la République sonne la fin de la récré et demande à Emmanuel Macron de partir. "Je ne vois pas comment un Premier ministre, ou un président de la République, pourrait tolérer davantage d'incartades, estime-t-il. Cela rompt franchement la solidarité gouvernementale donc à un moment il faut siffler la fin de la partie". "C'est l'affaire du président la République, martèle-t-il. S'il a envie que les uns et les autres partent chacun dans leur sens, qu'il continue ainsi. Il n'y a déjà plus de vraie majorité à cause des frondeurs et d'autres. On n'est donc plus vraiment à ça près".

Maxime Ricard avec Elisa Bertholomey