RMC

François Hollande se prononcera en faveur d'un candidat mais le plus tard possible

Le chef de l’Etat multiplie les déplacements. François Hollande veut en profiter faire passer des messages sur les valeurs de la République.

Depuis son annonce de ne pas se représenter à l'élection présidentielle le 1er décembre dernier, François Hollande reste très discret sur la scène politique française. Le chef de l'Etat n'a pas encore dit quel candidat il soutiendra en avril prochain. Il n'avait pas pris position non plus lors de la primaire de la gauche.

Mais depuis le début de l'année, François Hollande multiplie les déplacements en région, Rennes et Brest aujourd'hui sur le thème de la politique de la ville, puis à Chartres et Dreux demain sur la sécurité. L'occasion de faire passer des messages sur les valeurs de la République mais aussi de peser sur la campagne présidentielle alors que la crainte de voir Marine Le Pen accéder à l'Elysée grandit.

Il se prononcera en faveur d'un candidat mais le plus tard possible. Pour l'instant la situation politique est trop instable et surtout, François Hollande ne veut pas apparaître comme le colleur d'affiche de l'un des prétendants.

Le président estime que le moment est grave, que Marine le Pen n'a jamais autant représenté un danger pour la démocratie. Alors, lui, en tant que chef de l'Etat, il veut rappeler ce qu'est la France d'aujourd'hui.

"Un tour de France pour défendre son bilan"

"François Hollande est l'homme politique qui va le plus sur le terrain", note un membre de son entourage. Un tour de France pour défendre son bilan, montrer que la politique sert à quelque chose et surtout, pour expliquer les enjeux de la présidentielle et les risques.

Bref, François Hollande refait de la politique à sa façon: directement au contact des gens, c'est d'ailleurs plus facile depuis que les caméras sont moins nombreuses... Mais il y a un sujet que François Hollande refuse d'évoquer pour l'instant: sa vie après l'Elysée.

Elisa Bertholomey (avec A.M.)