RMC

Législatives: le portrait-robot du candidat type

Âge, sexe, prénom, profession,... Nicolas Poincaré fait le portrait-robot du candidat type aux élections législatives.

Il est celui ou celle qui est en lice aujourd’hui et espère être élu ce dimanche à l'Assemblée nationale. Plutot celui, d'ailleurs. Les hommes représentent encore 56% des candidats. Ce n’est pas la parité mais on s’en approche.  Il y a 10 ans, c'était 60% d’hommes candidats.

Mais les femmes sont moins souvent dans les circonscriptions gagnables puisqu’en 2017, elles représentent  58 % des candidates mais seulement 38% des élus.

Socialement, les candidats et les candidates ne sont pas représentatifs des Français: les cadres sont surreprésentés. Ils sont 42% des candidats. Les ouvriers seulement 3%, les agriculteurs 1% et les retraités 13%.

49 ans de moyenne d'âge

Leur âge moyen est de 49 ans, c’est deux ans de moins que dans l'assemblée sortante.  La candidate la plus jeune a 18 ans seulement, elle se présente en Moselle. Elle passe actuelement son bac n’était pas encore majeure lorsqu’elle a été désignée par son parti.

Il y a six autres candidats qui comme elle ont à peine 18 ans et sont nés en 2004. Et un peu plus de 200 qui sont encore étudiant. Quant à la doyenne des candidates, elle se présente dans les Ardennes et elle a 93 ans.

Philippe prénom le plus fréquent

Le candidat type, est donc un homme, il est cadre, il a 49 ans et il s’appelle Philippe. C’est le prénom le plus fréquent. Ils sont 100 candidats à s’appeler Philippe devant dans l’ordre Laurent, Michel, Christophe, Olivier, Eric et Nicolas.

Pour les femmes, Sophie, Isabelle, Valérie, Nathalie. Ce sont effectivement les prénoms des hommes et des femmes cadres d’une cinquantaine d’années.  En 39eme position des prénoms on trouve Mohamed puis un peu plus loin Karim.

Ce sont, au total, 6.293 candidats qui sont en lice aujourd’hui pour le premier tour. Onze par circonscription en moyenne.

Nicolas Poincaré