RMC

Législatives: quel remaniement pour le gouvernement?

Au lendemain du second tour des élections législatives, l’un des principaux enjeux pour Emmanuel Macron et Elisabeth Borne est de reformer un gouvernement.

Comment gouverner sans majorité absolue ? Et comment remplacer les ministres battus ? Au lendemain du second des élections législatives, les discussions sont en cours autour de ces principaux enjeux, après la faible majorité décrochée par Ensemble (245 députés) et les défaites, donc, d’Amélie de Montchalin (Transition écologique), Brigitte Bourguignon (Santé) et Justine Benin (secrétariat d’Etat chargé de la mer). Elisabeth Borne, élue dans le Calvados pour sa part, a vidé son agenda ce lundi pour se consacrer à cette situation politique.

A Matignon, la Première ministre enchaine les consultations, les appels téléphoniques et les échanges avec les leaders de la majorité, notamment François Bayron, du Modem, et Edouard Philippe, d’Horizons. Avec un objectif, trouver le moyen de créer ces fameuses majorités d’action nécessaires pour faire passer les prochains textes.

Un déjeuner à l’Elysée avec les leaders de la majorité

La nouvelle chef de la majorité, dont certains réclament le départ, comme Manuel Bompard de La France insoumise, avait également rendez-vous ce midi à l’Elysée pour déjeuner avec Emmanuel Macron. François Bayrou et Edouard Philippe sont également présents à ce déjeuner à l’Elysée. Avec de nombreux sujets sur la table, comme le remplacement des trois ministres battus. Les trois postes vacants sont le ministère de la Santé, le ministère de la Transition écologique et le secrétariat d’Etat à la mer.

Emmanuel Macron se limitera-t-il à un remaniement technique ou en profitera-t-il pour remanier davantage pour tenter d’élargir sa majorité ? Les deux hypothèses sont actuellement étudiées.

LP avec JT