RMC

Législatives: qui est Sophia Chikirou, la députée Nupes élue au premier tour?

Sophia Chikirou a été élue avec 53% des suffrages à Paris, dans le 20e arrondissement, dès le premier tour des législatives ce dimanche. Une femme politique très axée sur la communication et qui entretient une relation tumultueuse avec les journalistes.

Sophia Chikirou est l’une des quatre députés de la Nupes élue dès le premier tour des législatives. Une élection qu’a accueillie très chaleureusement Jean-Luc Mélenchon. “Magnifique élection de cette grande responsable de notre mouvement”, a-t-il commenté.

Sophia Chikirou s’est imposée avec 53% des suffrages dans le 20e arrondissement de Paris. À 43 ans, c’est l’accomplissement d’un parcours très politique. Née en Haute-Savoie, fille de parents algériens kabyles. Elle fait Sciences Po Grenoble et un Master à la Sorbonne. À 18 ans, elle prend sa carte du PS et rejoint Laurent Fabius. Elle soutient ses positions contre le communautarisme et contre le voile à l’école. En 2006, elle vise la députation dans cette même circonscription parisienne, mais le PS choisit une autre candidate. Elle se présente en dissidente, elle perd et elle est exclue du parti.

Elle rejoint alors Jean-Marie Bockel, socialiste qui vient lui-même de rejoindre Nicolas Sarkozy. Elle en parle aujourd’hui comme une erreur de jeunesse. Finalement, dès 2008, elle adhère au tout nouveau Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon. Elle sera sa directrice de la com' pour les campagnes de 2012 et 2017.

Fidèle à Jean-Luc Mélenchon

Communicante et politique, elle a parfois mélangé les genres. Elle a créé une entreprise, Mediascop, qui a pris en main toute la communication de la campagne de Mélenchon en 2017. Elle était donc à la fois prestataire et donneuse d’ordre, comme membre de la direction de la campagne. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour escroquerie, soupçonnant aussi des surfacturations. Une enquête qui n’a débouché sur rien pour le moment.

Même mélange des genres lorsqu’elle a dirigé Le Média, la webtélé proche des Insoumis. Elle était à la fois présidente et commandait des missions de conseil à sa boite de com, dont elle était l’unique salariée et actionnaire.

Sophia Chikirou est une communicante qui a beaucoup fait pour l’image de Jean-Luc Mélenchon, mais c’est aussi une communicante qui déteste les journalistes. A l’été 2018, elle a quitté Le Média. Celle qui l’a remplacée, Aude Lancelin, a affirmé qu’elle avait été chassée par les salariés, qui ne supportaient plus son management brutal.

Elle a eu l’occasion de donner ce conseil aux "Gilets Jaunes" à propos des journalistes: "Ne leur parlez pas, ne les lisez pas, ne les regardez pas". Mais lundi, c’était jour de trêve. Elle a donné, depuis l'hémicycle de l’Assemblée, ses premières interviews de députée à des journalistes.

Guillaume Descours Journaliste RMC