RMC

Marion Maréchal ne sera pas candidate aux législatives

Marion Maréchal (c) lors d'un meeting  de soutien au candidat Reconquête! à la présidentielle, Eric Zemmour, le 16 mars 2022 à Saint-Jean-Le-Blanc, près d'Orléans

Marion Maréchal (c) lors d'un meeting de soutien au candidat Reconquête! à la présidentielle, Eric Zemmour, le 16 mars 2022 à Saint-Jean-Le-Blanc, près d'Orléans - GUILLAUME SOUVANT © 2019 AFP

Marion Maréchal, qui a soutenu Eric Zemmour pendant la campagne présidentielle, ne sera pas candidate aux législatives. L'information a été confirmée ce lundi par le coordinateur du parti Bertrand de la Chesnais sur France Bleu Vaucluse.

Marion Maréchal, ancienne députée FN qui avait rallié la campagne d'Eric Zemmour, ne sera pas candidate aux élections législatives, mais Stanislas Rigault, responsable des jeunes soutiens du polémiste d'extrême droite, se présentera dans le Vaucluse, selon des responsables du parti.

"Non malheureusement" Marion Maréchal, qui doit accoucher de son deuxième enfant en juin, ne sera pas candidate dans le Vaucluse, "nous le regrettons beaucoup", a affirmé lundi sur la radio France Bleu Vaucluse, Bertrand de la Chesnais, coordinateur du parti Reconquête! d'Eric Zemmour dans ce département.

"Aujourd'hui, ça y est, sa décision est prise. Nous pouvons la comprendre parce qu'effectivement une grossesse ça n'est pas n'importe quoi dans la vie d'une femme" mais elle "viendra nous soutenir", a ajouté l'ancien directeur de campagne d'Eric Zemmour.

Le président de Génération Z, Stanislas Rigault, qui avait été approché par le Rassemblement national pour un accord à ce scrutin, sera lui candidat dans la 2e circonscription du Vaucluse (Cavaillon, Isle-sur-la-Sorgue), où se présente également une candidate RN, Bénédicte Auzanot.

Toujours pas de décision pour Eric Zemmour

"C'est le prolongement de la campagne de la présidentielle. J'espère porter du mieux que je peux cette candidature, avec ma jeunesse et mon envie de faire plein de choses", a déclaré Stanilas Rigault, confirmant une information d'Europe 1. Sur la candidature RN concurrente, il assure qu'"à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

Marine Le Pen est arrivée en tête dans le Vaucluse au premier (29,4%) et au second tour (52%) de la présidentielle. Eric Zemmour a lui réuni 10,03% des voix. Après le score d'Eric Zemmour en deçà de ses espoirs (7,07%) sur le plan national, le jeune parti d'extrême droite n'a pas su monter l'union espérée avec le RN de Marine Le Pen pour les législatives des 12 et 19 juin.

Reconquête! prévoit de présenter 550 candidats mais aucun face à Eric Ciotti, Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen. Eric Zemmour n'a, lui, pas encore pris sa décision d'être candidat ou non aux législatives.

La rédaction avec AFP