RMC

Présidentialité, arrogance, capacité à rassembler: que disent les sondages post-débat?

Selon un sondage Elabe, Emmanuel Macron a plus convaincu les téléspectateurs que Marine Le Pen lors du débat de l’entre deux tours mercredi. Mais l’écart est plus serré qu’il y a cinq ans. Présidentialité, arrogance, capacité à rassembler et à changer les choses, reports des voix des autres candidats… Voici les détails.

Qui d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen a été le plus convaincant mercredi soir lors du débat de l’entre deux tours? Selon un sondage réalisé par Elabe pour BFMTV, 59% des téléspectateurs interrogés ont été convaincus par le président sortant, contre 39% pour Marine Le Pen. "L’écart est plus serré qu’il y a cinq ans”, note Bernard Sananès, président de l’institut de sondages Elabe, invité de RMC jeudi matin.

>> En direct - Le débat de l'élection présidentielle 2022 et les réactions

Macron plus rassembleur, Le Pen plus proche des électeurs

Mais cette enquête d'opinion tire aussi d’autres enseignements. A la question "qui a le plus les qualités pour être président?", 53% des sondés ont répondu Emmanuel Macron, 28% Marine Le Pen et 19% aucun des deux.

"Il y a un avantage assez net pour Emmanuel Macron sur la présidentialité. En revanche, Marine Le Pen l’emporte très nettement sur sa capacité à changer les choses. C’est très important à quelques jours du deuxième tour, surtout pour elle qui veut agréger les colères", développe Bernard Sananès.

Emmanuel Macron a aussi un léger avantage sur sa capacité à rassembler, quand la candidate du RN prend elle l’avantage sur la proximité.

Macron plus arrogant, Le Pen plus inquiétante

En revanche, deux choses n’ont pas bougé, selon Bernard Sananès. "Pour un téléspectateur sur deux, Emmanuel Macron apparaît comme le plus arrogant des deux candidats. Et pour un téléspectateur sur deux, Marine Le Pen apparaît comme la plus inquiétante", développe-t-il.

Elabe s’est également interrogé à l’avis des sympathisants de Jean-Luc Mélenchon, Eric Zemmour et Valérie Pécresse. Pour qui vont-ils voter au second tour? Chez les électeurs du candidat de La France Insoumise, "six sympathisants sur 10 ont trouvé Emmanuel Macron le plus convaincant", a exposé Sananès, estimant que le Président avait marqué "un peu de points sur la question environnementale et de la laïcité".

Du côté d’Eric Zemmour, "l’avantage est donné assez nettement" à la candidate RN, et chez les électeurs de Valérie Pécresse, "le rapport est plutôt à égalité", conclut Bernard Sananès.

LL