RMC

Sandrine Rousseau exclue de la campagne écologiste après la publication de propos censés être confidentiels

Sandrine Rousseau, la finaliste de la primaire écologiste, a tancé la campagne de Yannick Jadot lors d'un déjeuner avec des journalistes. Si elle a démenti les propos qui ont fuité dans Le Parisien, elle a été exclue de la campagne et la question de son adhésion à EELV est posée.

Séisme dans la campagne de Yannick Jadot. Sandrine Rousseau est exclue de la campagne écolo, après des propos qui ont fuité dans le journal Le Parisien. Des propos démentis par la finaliste de la primaire écologiste.

Sandrine Rousseau s'exprimait devant sept journalistes dans un restaurant parisien et ses propos étaient censés rester confidentiels. Lors de cet échange, Sandrine Rousseau nous a confié des critiques acerbes envers la campagne de Yannick Jadot. "On n'a pas de récit, de ligne directrice. On en est réduit à vendre des chaudières", tance notamment la finaliste de la primaire écologiste.

>> Tous les podcasts de RMC

Une investiture pour les législatives remise en question

Des propos fuités qui lui coûtent sa place dans la campagne. "A un moment, ce n'est plus possible. Si elle tient des propos pareils, elle n'a rien à faire dans cette campagne", tranche un cadre du parti EELV.

Un proche de Yannick Jadot frappe lui aussi très fort. "Elle ne peut pas cracher dans la soupe et se rouler par terre pour obtenir une place aux législatives”, assure-t-il.

Sandrine Rousseau devait en effet briguer une candidature pour devenir députée de Paris. Cette investiture, comme son adhésion à EELV, sont aujourd'hui remises en question. "On doit en discuter avec elle", affirme un membre de la direction du parti.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours