RMC

Pourquoi mange-t-on toujours trop de sucre?

En France, on consomme en moyenne 35 kg de sucre par an et par habitant.

Malgré les différentes campagnes, le sucre est toujours ultra présent dans les yaourts ou les gâteaux. Pourtant, on voit partout dans les rayons des produits “sans sucre ajouté” ou “teneur en sucre réduite”.

Mais dans les faits, le taux de sucre dans les produits n’a pas baissé au fil des ans. En France, on consomme en moyenne 35 kg de sucre par an et par habitant, c’est bien plus que la moyenne mondiale autour de 20 kg, mais bien moins que les champions du monde. À Singapour, ce sont 85kg par an et par habitant. Certains font de vrais efforts, par exemple pour 100g de céréales chocolatées, il y a aujourd’hui près de 7 grammes de sucre en moins qu’il y a 10 ans. Mais ce n'est pas franchement une généralité. Dans les compotes le sucre a augmenté de 4%, dans les Liégeois et autre dessert de 10% sur 10 ans. L’association de consommateurs CLCV vient de publier une étude qui révèle que les desserts au lait sont trop sucrés jusqu’à 4 morceaux de sucre pour un pot de 125g. Des produits tellement sucrés qu’ils ne devraient même pas être considérés comme “lactés”.

>> A LIRE AUSSI - Hyper-addictif, mauvais pour la santé... Comment évincer le sucre de son alimentation?

On le sait, manger trop de sucre ce n’est pas bon pour la santé. Alors pourquoi est-ce qu’on n’arrive pas à le diminuer ?

Il y a quand même une volonté depuis l’arrivée du NutriScore en 2016, les industriels veulent améliorer la qualité nutritionnelle de leur produit pour avoir une meilleure note. Il faut dire que 57% des consommateurs disent avoir changé leurs habitudes d’achat avec le NutriScore, selon une étude de Santé Publique.

L'importance du Nutriscore

Passer d’une note D par exemple à une note C ça devient un argument de vente. Mais il y a aussi ceux qui s’en fichent, notamment évidemment ceux qui ont les moins bonnes notes. Comme Lactalis qui a créé son propre système de notation, difficile de s’y retrouver.

Et ce n'est pas si facile de se passer de sucre. D’abord, parce qu’on aime ça, et que plus on en mange, plus on en a envie. Clairement, une crème dessert sans sucre, personne n’en achèterait. Il faut savoir aussi que le sucre est un conservateur, quasi-indispensable et qu’il joue un rôle important dans la texture du produit.

Une madeleine sans sucre serait trop humide et ne se tiendrait pas. Les industriels essayent quand même de trouver des alternatives, notamment en ajoutant de la courgette, et oui, un légume sucré qui évite de devoir rajouter du sucre! Mais il n’y a pas vraiment d’équivalent pour le moment et donc de grande chance que notre consommation reste au mieux stable encore dans les prochaines années.

Géraldine de Mori