RMC

Les abeilles de Notre-Dame ont survécu: "Une joie, un soulagement" pour leur apicultrice

Les abeilles de Notre-Dame ont survécu à l'incendie qui a ravagé le toit de la cathédrale lundi. Pour une des apicultrices, c'est un "soulagement".

Elles ont survécu à l'incendie de Notre-Dame. Les abeilles de la cathédrale sont vivantes. Une nouvelle exceptionnelle pour l'apicultrice Sybille Moulin qui s'occupe des trois ruches du monument qui abritent quelque 200.000 abeilles: "Un soulagement, une joie, pour moi, pour les abeilles. Mais aussi pour la cathédrale, je pense que c'est chouette pour tout le monde de pouvoir se raccrocher à quelque chose de positif dans ces cas-là".

Pour l'instant, impossible d'accéder au toit de la cathédrale où sont situées les ruches, c'est le porte-parole de Notre-Dame qui a confirmé que les abeilles étaient toujours là: "Il a dit qu'il voyait des abeilles qui rentraient et sortaient donc c'est toujours bon signe. On ne sait pas encore comment c'est à l'intérieur, mais il y en a au moins quelques-unes de vivantes qui font leur travail d'abeilles".

Des messages du monde entier

Et l'apicultrice n'est pas la seule à s'inquiéter du sort de ces abeilles. Ces derniers jours, elle a été inondée de messages du monde entier lui demandant des nouvelles: "Des courriers, des mails, des appels qui étaient très inquiets pour les abeilles et qui avaient envie de témoigner leur sympathie, leur empathie pour les abeilles et le symbole qu'elles représentent à cet endroit-là".

La récolte du miel de Notre-Dame est normalement prévue pour le mois de juillet prochain. Chaque ruche produit en moyenne chaque année 25 kilos de miel, vendu au personnel de Notre-Dame, qui les héberge depuis 2013.

Martin Juret avec Paulina Benavente