RMC

"Acte 5 des gilets jaunes": 8000 policiers et 14 blindés annoncés à Paris

Vendredi, le préfet de police de Paris a détaillé le plan des forces de l'ordre pour éviter tout débordement.

Le spectre des nouveaux débordements plane toujours. S'il est impossible de connaître à l'avance l'ampleur de la mobilisation contrairement aux semaines précédentes où l'engouement était bien présent, les autorités ont annoncé un dispositif particulièrement lourd afin d'éviter de revivre les mêmes scènes de casse en plein Paris.

Ainsi, quelque 8.000 forces de l'ordre et 14 véhicules blindés seront déployés pour encadrer les "gilets jaunes" à Paris samedi. Un dispositif "assez semblable" à celui de la semaine dernière, a annoncé le préfet de police vendredi, où les CRS, les gendarmes mobiles ainsi que des cavaliers.

De son côté, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a indiqué que les autorités font "évoluer le dispositif parce qu'on est confronté à des attaques que nous ne maîtrisons pas dans le cadre de manifestations qui ne sont pas déclarées, qui ne respectent aucune règle", en allusion aux violences survenues lors des précédentes mobilisations.

Michel Delpuech a expliqué que la consigne est "de se préparer à la situation qui pourrait être la pire". Des contrôles seront ainsi menés "dès ce soir (vendredi), pour détecter celles et ceux qui viennent à Paris pour en découdre en portant sur eux des armes par destination".

La semaine dernière, près de 2.000 personnes avaient été interpellées dans toute la France, dont une majorité (1.082) à Paris. 

Cécile Costes avec XA