RMC

"Cette fois-ci ça dépasse l'entendement": la députée LREM Yaël Braun-Pivet visée des menaces et injures antisémites

DOCUMENT RMC - La députée de la majorité Yaël Braun-Pivet a rendu publique jeudi une lettre reçues contenant de nombreuses menaces et injures antisémites à son encontre.

Les mots sont très violents. La députée La République en Marche Yaël Braun-Pivet a déposé plainte après avoir reçu un énième email d'insultes et de menaces à caractère antisémites. "Youpine véreuse, bientôt les camps", peut-on notamment lire dans le courrier rendu public par l'élue qui a annoncé avoir déposé plainte dans la foulée. Le parquet de Paris a annoncé qu'une enquête avait d'ores et déjà été ouverte.

"Ce n’est pas la première fois mais cette fois-ci ça dépasse l’entendement", déplore Yaël Braun-Pivet ce vendredi sur RMC, ajoutant que la violence des propos l’a poussé à rendre le mail public et à porter plainte dans la foulée.

"On est au-delà de l'insulte"

"Il y a de l'antisémitisme en France aujourd'hui. Il ne faut pas le banaliser, c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de le rendre public parce qu'il y a de nombreuses victimes qui n'ont pas la position que j'occupe et ne peuvent le dénoncer", ajoute la députée, également membre de la commission des lois de l'Assemblée nationale, alors qu'en 2019, les actes antisémites ont de nouveau augmenté après un bond en 2018.

Et pour elle, c'est la lettre de trop. "C'est l'accumulation et peut-être parce que cette fois cette lettre est presque argumentée, détaillée et précisée. On est au-delà de l'insulte", juge l'élue.

Le parquet de Paris a annoncé qu'une enquête avait d'ores et déjà été ouverte: "Il y a une identité sur le mail. Contrairement à de nombreux courriers que j'avais déjà reçu, il y a cette fois un mail et une adresse. Le parquet s'est immédiatement saisi à la demande du garde des Sceaux jeudi après-midi. J'espère que nous retrouverons l'auteur de ces insultes", précise l'élue.

Les débats brièvement interrompus à l'Assemblée nationale

Largement soutenue par l'ensemble des élus de l'Assemblée nationale, elle se félicite que la République montre ainsi qu'elle se tient "debout, derrière toutes les victimes d'actes antisémites et racistes".

À l'Assemblée nationale, les débats ont été suspendus un instant, en raison de l'émotion provoquée par la révélation du mail antisémite. De nombreux messages de soutien ont été adressée par la classe politique à la députée des Yvelines. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a qualifié la lettre d'"infâme et insupportable". Sébastien Chenu du Rassemblement national a également adressé son soutien tout comme Danièle Obonno, députée de la France Insoumise qui a évoqué une "violence antisémite intolérable" et des injures et menaces "adressée à l'ensemble de la représentation nationale".

En 2019, les faits antisémites ont connu une nouvelle hausse (+27%), après le bond de 74% enregistré en 2018, par rapport en 2017. Pas moins de 687 faits ont été comptabilisés par les services de police. Parmi eux, les actions sont en recul, à 151, par rapport aux 536 actes de menaces comptabilisés.

>> A LIRE AUSSI - "Garé comme une merde": quand les piétons et les cyclistes déclarent la guerre aux voitures mal stationnées

Guillaume Dussourt