RMC

Covid-19: finalement, Monaco interdit les restaurants aux étrangers

L'accès aux restaurants sera donc limité aux personnes justifiant d'une résidence ou d'un travail à Monaco.

Nous vous en parlions cette semaine sur RMC: pour oublier 2020 et fêter l'arrivée de 2021, certains Français ont filé de l'autre côté de la frontière et notamment à Monaco. Et pour cause: si, comme en France, un couvre-feu y est maintenu - interdiction de sortir entre 20h et 6h -, les restaurants seront ouverts jusqu'à 22h30 pour la soirée de la Saint-Sylvestre sur le Rocher.

Toutefois, la Principauté a finalement préciser quelques mesures: les restaurants de Monaco, restés ouverts malgré la crise sanitaire et qui attiraient de nombreux Français du département voisin des Alpes-Maritimes, seront réservés à partir du 2 janvier aux résidents et aux travailleurs de la principauté.

La principauté a fait état mercredi dans un communiqué de sa décision d'adapter les mesures en vigueur à "l'évolution défavorable de la situation sanitaire dans les Alpes-Maritimes, département frontalier de la principauté". L'accès aux restaurants sera donc limité aux personnes justifiant d'une résidence ou d'un travail à Monaco.  La principauté avait déjà restreint pour la soirée du 31 décembre l'accès aux visiteurs ayant réservé une chambre d'hôtel.

La principauté indique avoir constaté "une augmentation du nombre de cas positifs au cours des derniers jours", bien que Monaco connaisse un taux d'incidence "deux fois moins important" que les Alpes-Maritimes. Selon le maire LR de Nice Christian Estrosi, le taux d'incidence dans les Alpes-Maritimes était au 27 décembre de 323 pour 100.000, soit plus du double de la moyenne nationale. 

La rédaction de RMC