RMC

Covid-19: les règles du confinement inchangées "au moins pour les 15 prochains jours"

RMC
Durcissement ou allègement des mesures du confinement? Voici ce qu'il faut retenir de l'intervention du Premier ministre.

Les nouvelles ne sont - toujours - pas bonnes sur le front du coronavirus. "Le pic du mois d'avril" en nombre d'hospitalisations en raison du coronavirus a été franchi en France, soit au-delà de la barre des 32.000, a annoncé jeudi Jean Castex lors d'un point presse. "Nous comptons ces derniers jours une hospitalisation toutes les 30 secondes et une admission en réanimation toutes les 3 minutes", a ajouté le Premier ministre en dressant le tableau de la situation sanitaire.

>> A LIRE AUSSI - "Premières mesures d'allégement" du confinement: ce qui pourrait changer dès le 1er décembre

Le chef du gouvernement a ensuite indiqué que le confinement ne sera pas modifié au cours des deux prochaines semaines au moins.

"Il serait "irresponsable de lever et même d'alléger le dispositif. Nous avons décidé de maintenir inchangé au moins pour les 15 prochains jours les règles du confinement", a-t-il déclaré, quasiment deux semaines après l'entrée en vigueur de ce reconfinement.

Jean Castex a, par ailleurs, donné des éléments quant aux fêtes de fin d'année: s'il n'est "pas raisonnable d'organiser de grandes fêtes", et si la tendance à l'amélioration sanitaire se confirme ensuite, des mesures d'allègement pourraient intervenir le 1er décembre pour les seuls commerces - les bars, restaurants et salles de sport seront exclus - et "sur la base d'un protocole renforcé", à l'approche de la période de Noël cruciale pour le chiffre d'affaires des entreprises.

En clair: le gouvernement souhaite "permettre un nouvel allégement" du confinement pour les vacances de Noël. 

"J'assume"

"Les commerces fermés (...) le resteront donc pour 15 jours supplémentaires", a dit Jean Castex, avant de promettre que le gouvernement allait continuer à "apporter un soutien massif" aux entreprises contraintes de fermer pendant le reconfinement.

"Nous devons évidemment continuer à apporter un soutien économique massif à tous les commerces et toutes les entreprises qui ont été contraints de fermer", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse où il a annoncé le maintien des mesures de confinement.

"J'assume mes responsabilités en termes de protection contre l'épidémie. J'entends les assumer de la même manière pour protéger les victimes économiques du confinement" a-t-il ajouté.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: ces 9 départements qui restent toujours sous haute surveillance malgré le reconfinement

Xavier Allain avec AFP