RMC

Covid-19: pas de confinement en Ile-de-France mais six semaines de "mobilisation maximale"

Covid-19: le variant anglais retrouvé dans environ 1% des tests positifs en France

Covid-19: le variant anglais retrouvé dans environ 1% des tests positifs en France - AFP

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, estime que, pour l'heure, "cette mesure de dernier recours (...) n'est pas d'actualité".

Un confinement en Ile-de-France "n'est pas d'actualité" malgré une forte tension à l'hôpital liée au Covid-19 et des contaminations en hausse, a assuré mardi le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui a appelé à une "mobilisation maximale" pendant six semaines "cruciales".

"Le confinement de l'Ile-de-France n'est pas d'actualité", a assuré le patron de la DGS, à la veille d'un nouveau conseil de défense sanitaire autour du chef de l'Etat.

"Cette mesure de dernier recours serait proposée (...) si nous avions l'impression que l'hôpital ne pouvait pas tenir et que nous étions en face d'un risque majeur de ne pouvoir accueillir les malades graves à l'hôpital", a poursuivi Jérôme Salomon.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: pourquoi la question du reconfinement le week-end se repose en Île-de-France

La région parisienne, confrontée au variant anglais du coronavirus, plus contagieux, a vu le nombre de malades du Covid-19 monter en flèche dans les services de réanimation de ses hôpitaux, jusqu'à 1.018 malades mardi pour "moins de 1.050" lits disponibles en théorie, selon l'Agence régionale de santé (ARS).

L'ARS a donné "l'ordre ferme" aux hôpitaux et cliniques de déprogrammer 40% de leurs activités médicales et chirurgicales pour augmenter les capacités d'accueil, avec un objectif de 1.577 lits de réanimation.

La rédaction de RMC avec AFP