RMC

Enfants face aux écrans: "Je reçois des enfants qui regardent la télé jusqu'à 8 heures par jour"

Une étude de l'Inserm montre que les enfants sont toujours plus exposés aux écrans. Mais difficile pour les parents de se passer de cette aide parfois précieuse.

Les enfants de moins de 3 ans toujours plus exposés aux écrans. Et c'est à la télévision qu'ils sont majoritairement exposés, plus qu'aux tablettes et aux smartphones. Deux enfants sur trois la regardent tous les jours. Et 1 sur 2 commence à la regarder avant 18 mois.

Ce sont les principaux enseignements d'une étude de l'Inserm, unique en son genre : elle suit depuis leur naissance et jusqu'à leur 18 ans plus de 18 000 enfants nés en 2011 en France.

Pas toujours facile de s'en passer

Si presque tous les enfants de deux ans sont exposés à la télévision, la durée d'utilisation reste faible : moins de 30 minutes par jour pour la moitié d'entre-eux. Mais il n'est pas toujours facile de s'en passer.

Sylvie, maman de deux garçons de 2 et 4 ans l'avoue, un peu gênée. "Le premier on a réussi à l'empêcher de regarder la télé jusqu'à ses deux ans, mais l'autre c'est depuis sa naissance". 

La télé est devenue une alliée pour pouvoir s'organiser.

"C'est surtout le soir quand je dois faire à manger je dois faire les deux en même temps. Donc à des moments c'est pour nous aussi, pour souffler. On se battait avant pour essayer de tenir et de ne pas mettre la télé, mais finalement ça soulage tout le monde et puis voilà."

"Certains présentant des retards ont des taux d'exposition de huit heures par jour dès la naissance"

Les écrans oui mais avec modération pour Céline, et son fils d'à peine deux ans : "Une demi-heure par jour maximum et ce n'est pas tous les jours".

Pour la psychologue Sabine Duflo, le danger c'est la durée et la répétition de cette exposition :

"30 minutes c'est assez peu, en tout cas par rapport aux enfants que je reçois dans ma consultation. Certains présentant des retards ont des taux d'exposition de trois heures, quatre heures, cinq heures, huit heures même par jour dès la naissance." 

Sabine Duflo conseille d'éviter les écrans à certains moments clés: le matin au réveil, lors des repas, ou le soir avant d'aller dormir.

Les recommandations actuelles en France restent d'ailleurs assez floues: le carnet de santé, par exemple, indique qu'il faut limiter le temps d'exposition devant un écran chez les enfants mais sans dire à quel âge, combien de temps... D'autres instances, comme le CSA, sont plus radicales puisqu'elles recommandent pas d'écran avant 3 ans. Une cacophonie qui brouille le message. 

A l'étranger, les recommandations officielles sont plus claires: pas d'écran avant deux ans, comme en Angleterre, en Australie ou au Canada. Aux Etats-Unis, c'est pas d'écran avant 1 an et demi. Mais les autorités américaines considèrent que les chats vidéos avec la famille éloignée sont, eux, possibles avant 1 an et demi. 

Sophie Paolini et Marie Monier (avec J.A.)